Fiche numéro : 36 - octobre 2022

Octobre - Kierkegaard

Fiche n°36

Le journal du séducteur

de Søren Kierkegaard

Titre original : Forförerens Dagbog

Année de publication originale : 1843

Éditions Gallimard, 1943 puis Folio, 1989 pour la présente édition. Traduit du danois par F. et O. Prior et M. H. Guignot

Ce journal, initialement publié dans l'ouvrage Ou bien... Ou bien..., raconte l'histoire de Johannes, un séducteur invétéré qui s'éprend d'une jeune femme et se met en quête de la conquérir par tous les moyens possibles. Il détaille ses stratagèmes et manipulations, entre son journal intime et les lettres qu'il échange avec Cordélia, l'objet de son désir. Le Journal du séducteur est le seul roman de Kierkegaard mais il s'intègre cependant dans sa pensée philosophique, le désir étant pour lui un élément essentiel du stade esthétique de la vie.

La quête de séduction de Johannes est absolue et prend le pas sur tout le reste. C'est une recherche de la jouissance, mais une jouissance intellectuelle avant même d'être charnelle.

Si le texte, à l'image de son auteur et de son époque, fait preuve d'une misogynie criante, il n'en demeure pas moins passionnant par son introspection du désir humain.

L'auteur :

Soren Kierkegaard est un philosophe, écrivain et théologien danois du XIXe siècle. Il est connu pour être un penseur de l'existentialisme. Auteur du Traité de l'Angoisse ou encore de Craintes et tremblements, il a été un des grands penseurs de l'individualisme et de la subjectivité. Peu connu en France jusqu'au XXe siècle, il s'est imposé depuis comme un philosophe majeur, notamment pour la modernité de sa pensée.

Citation :

« Mais l'amour est-il une jouissance s'il ne comporte pas l'abandon le plus absolu, c'est à dire d'un des deux côtés ? Mais pour cela il faut en général posséder de l'esprit, ce qui manque d'ordinaire à ces amants-là. »

Fiche rédigée par Clément Houdart