Fiche numéro : 22 - juin 2021

Mai - Hubbell

Fiche n°22 - Mai 2021

Une année à la campagne

de Sue Hubbell

Année de première publication : 1986

titre original, A Country Year, traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Janine Hérisson

Éditions Galimard, coll. Du monde entier, puis Folio

QUITTER LA VILLE :

Combien sommes-nous, urbains éduqués, minés par le rythme de nos vies, à caresser l’idée d’un retour à la nature et à vouloir vivre à la campagne ? Sue et son mari Paul ont franchi le pas à la fin des années soixante. Elle, biologiste et bibliothécaire, lui universitaire, se sont un jour arrachés à l’emprise de la ville pour trouver un endroit ou vivre autrement. Après des mois d’errance, Sue s’éprend d’une ferme dans les Ozarks, une région accidentée où se mêlent l’eau, la pierre et le bois, située dans le Missouri. C’est dans cet environnement rude qu’ils se piquent d’apiculture. Mais Paul ne s’y fait pas, il s’éloigne puis part pour ne plus revenir. Le travail harassant qui donne des résultats médiocres et les tracas liés à la subsistance n’auront jamais raison des aspirations de Sue qui soigne son chagrin auprès de ses millions d’abeilles et d’une nature prodigue.

« LA DAME AUX ABEILLES » :

Tel est le nom frappé au coin du respect que les habitants de la région donnèrent à Sue, cette femme coriace et débrouillarde, capable de réparer un pick-up et une grange, de s’occuper d’une trentaine de ruches, de distiller des tonnes de miel, d’aller le vendre seule en ville et aussi de confier à ces pages ses questions et ses observations dont l’humour n’est pas la moindre des qualités. Ne pensez pas trouver des fadaises new age dans ces pages. Qu’elle décrive le vol d’une chauve-souris, la timidité des recluses brunes ou des vipères rouges, la foule bavarde des oiseaux ou sa vie sociale au sein de la population locale, Sue Hubbell (se) nourrit (d’)une conversation avec le vivant et esquisse l’ébauche d’une possible réciprocité entre les êtres, si infimes soient-ils. Née en 1935, Sue Hubbell nous a quitté en 2018, laissant derrière elle une vie bien remplie et cet unique livre, source inépuisable de beauté.

CITATION :

« Vivre dans un monde où les réponses aux questions peuvent être si nombreuses et si valables, voilà ce qui me fait sortir du lit et enfiler mes bottes tous les matins. »

Fiche rédigée par : Pascal Thuot