librest

Paris librairie, la plus grande librairie du monde.
Cherchez et réservez vos livres en 1 click, ils vous attendent en librairie !

facebookSuivez-nous sur Facebook
Librairie Générale

91 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 04 15

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00
Suivez-nous sur Facebookfacebook
Librairie Jeunesse, BD

174 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 84 30

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00

LES LECTURES

DE MILLEPAGES

La où les chiens aboient par la queue

Auteur(s) : Estelle-Sarah Bulle

Edition : Liana Levi

Parution : 23/08/2018

Chronique de Brindha Seethanen :

Une terre du bout du monde

Digne héritière de Patrick Chamoiseau, qui ne s’en cache pas, Estelle-Sarah Bulle célèbre la langue avec le même amour des mots. Et c’est sous les traits d’Antoine que l’histoire prend forme, personnage facétieux, femme rebelle, insoumise et indignée. Sa langue affutée nous raconte des histoires, la sienne d’abord dans une trajectoire sinueuse mais ô combien extravagante et lumineuse, mais aussi celle plus vaste de la Guadeloupe, terre de France fabulée et méconnue.

Coup de foudre absolu pour cette saga familiale cocasse et savoureuse ! Estelle-Sarah Bulle, retenez bien le nom de cette jeune auteure REMARQUABLE !

Resumé éditeur :

Une jeune femme née en banlieue parisienne, que seuls sa couleur de peau et des souvenirs de vacances relient à la Guadeloupe d'où est originaire son père, s'interroge sur son identité métisse. À sa demande, Antoine, une vieille tante baroque et indomptable, déroule l'histoire de leur famille, les Ezechiel, qui épouse celle de l'île dans la seconde moitié du xxe siècle. Dans un récit bouillonnant, entrecoupé par les commentaires des autres membres de la famille, Antoine raconte : l'enfance dans la campagne profonde entre un père un peu brigand et une mère à la peau claire prématurément disparue, les splendeurs et les taudis de Pointe-à-Pitre, le commerce dans la mer des Caraïbes, les traditions et les croyances, l'irruption de la modernité, les rapports hommes-femmes, les clivages d'une société très hiérarchisée... Au fil des échanges se dessine aussi l'état d'esprit de cette génération d'Antillais, « immigrés de l'intérieur », qui choisiront de s'installer en métropole. Porté par des personnages inoubliables et une langue bluffante d'inventivité, Là où les chiens aboient par la queue restitue toutes les nuances de la culture guadeloupéenne, ses richesses et ses blessures secrètes.