librest

Paris librairie, la plus grande librairie du monde.
Cherchez et réservez vos livres en 1 click, ils vous attendent en librairie !

facebookSuivez-nous sur Facebook
Librairie Générale

91 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 04 15

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00
Suivez-nous sur Facebookfacebook
Librairie Jeunesse, BD

174 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 84 30

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00

Nous sommes heureux de vous accueillir dans nos nouveaux espaces au 91 rue de Fontenay ! ::

LES LECTURES

DE MILLEPAGES

Le livre que je ne voulais pas écrire

Auteur(s) : Erwan Larher

Edition : Quidam

Collection : Made In Europe

Parution : 24/08/2017

Chronique de Pascal Thuot :

Erwan, l’ado assez sage qui se façonne une gentille rébellion à grand renfort de riffs de guitares est devenu au fil des ans un grand gaillard sympathique, amateur de rock ainsi qu’un écrivain estimé. Le soir du 13 novembre 2015, il gare sa bécane devant le Bataclan, trop content d’aller s’étourdir au concert très attendu des Eagles Of Death Metal. Salle comble et joyeuse, bière tiédasse et... enfin, vous connaissez la suite. En lieu et place des joies du Metal, de la ferraille en rafales sème la mort et l’effroi. Erwan fait si on peut dire parti des chanceux avec une balle dans les fesses.

Il faut croire que ses amis - très présents dans le livre - ont bien fait d’insister pour qu’il écrive sur cette innommable tragédie. Le texte qui en résulte, à la fois modeste et ambitieux, brille d’abord par sa désarmante honnêteté et sa proximité. Erwan Lahrer réussit à nous faire sentir l’haleine glacée de la terreur à l’œuvre. Son sens de l’humour hisse son livre bien au-dessus de l’urgence de résilience et interroge avec une rare intensité la fragilité de nos existences. Après tout ne sommes-nous pas tous façonnés de joies éphémères, cabossés de douleur et de chagrin, polis par un même mélange subtil de stupidité et d’intelligence, de courage, de veulerie et de folie ? Récit littéraire à hauteur d’homme, ce livre qu’il ne voulait pas écrire puise dans les débris d’un rêve pulvérisé une raison de vivre et d’espérer.

Erwan Lahrer a écouté ses amis. C’est la meilleure chose qui pouvait nous arriver.

Resumé éditeur :

Un témoignage littéraire sur l'attentat du Bataclan en novembre 2015. L'écrivain, blessé pendant les événements, évoque l'absurdité, le bouleversement, la violence et l'émotion provoqués par les assassinats terroristes.