Retour à la liste
Canne

Canne

de Jean Toomer

chez Ypsilon

Paru le 18/10/2016

20,00€ Disponible à Millepages
Quantité

Chronique de Brindha Seethanen

Du 08/07/2020

Esprit incontournable de la Renaissance de Harlem, Jean Toomer est pourtant métis. Son père blanc ayant fui le domicile, il est élevé par sa mère noire. Refusant de porter l'étiquette d'Afro-Américain, c'est dans le Sud qu'il intègre ses racines et commence à écrire Canne. Fragments, poèmes, chants qui révèlent la Géorgie incandescente des années 20, ce recueil est l'illustration parfaite de la vie des Noirs dans le sud états-uniens. Divisé en trois parties comme le travail de la canne à sucre, symbole du labeur éreintant dans les plantations, on y voit le fantasme de la femme noire débridée, la trajectoire migratoire des Noirs du Nord vers le Sud et les doutes d'un intellectuel de Washington profondément tiraillé depuis son installation en Géorgie. Le récit teinté de la couleur des sept langues qui coulaient en lui, comme il se plaisait à le dire, est aussi la preuve de ses différentes identités. Assurément, ce roman est un chef d'oeuvre ; Jean Toomer est un des premiers à avoir saisi que la Color line alors omniprésente était une ligne possible à franchir.
La publication de Canne - irréfutable, convaincant, puissant et captivant mélange troublant et envoûtant de fiction, poésie et théâtre liés formellement et thématiquement par des leitmotivs - fait de Toomer, pratiquement du jour au lendemain, un écrivain reconnu dans les deux branches du modernisme américain : les écrivains et critiques de The New Critics et de la Lost Generation (Hemingway and Gertrude Stein pour la prose, Pound et Eliot pour la poésie), et ceux du mouvement The New Negro ou de la Renaissance de Harlem (Zora Neale Hurston, Claude McKay, Richard Wright, Countee Cullen, Langston Hughes and Wallace Thurman). Toomer est une figure importante, admirée et influente dans ces deux articulations du modernisme américain, qui ont atteint leur apogée dans les années 1920. Canne est un roman symphonique dans lequel Jean Toomer fait chanter tout ensemble la terre et le peuple noir de Géorgie, les rues et les habitants des quartiers noirs de Washington, entre le crépuscule et l'aurore sentir la terreur et l'habitude du vivre ensemble séparés des Noirs et des Blancs. Composé de trois parties, on est d'abord dans le Sud rural puis dans le Nord urbain ; enfin avec Kabnis, le personnage principal de la dernière partie, peut-être alter ego de Jean Toomer lui-même, dans un moment de la vie d'un idéaliste venu du Nord dans le Sud... Publié en 1923 aux États-Unis, Canne connut un succès immédiat et influença toute la nouvelle littérature noire américaine. À partir de 1969 toute l'oeuvre de Jean Toomer fut rééditée et continue à l'être. Son chefd'oeuvre, Canne, est désormais considéré comme un Modern Classic de la littérature américaine et la référence incontournable de tous et des plus grands écrivains noirs américains, de James Baldwin à Toni Morrison... Encore inconnu en France, le charme de ce «livre éternel» n'en sera pas moins un uppercut pour tous les lecteurs.
EAN
9782356540713
DATE PARUTION
18/10/2016
SUPPORT
Grand format
PAGES
160
POIDS
302g