Retour à la liste
Harlem Quartet

Harlem Quartet

de James Baldwin

chez Stock

Paru le 27/09/2017

24,50€ Disponible à Millepages
Quantité

Chronique de Pascal Thuot

Du 08/07/2020

Dans le Harlem des années 50, James Baldwin s’empare des destins de quatre adolescents pas ordinaires : Arthur et Hall mais aussi la fascinante Julia propulsée prédicatrice évangélique à quatorze ans, suivie de près par Jimmy son jeune frère remuant et indécis. C’est Hall qui raconte, triant les souvenirs tumultueux de cette époque après la mort traumatisante d’Arthur, son jeune frère chanteur de gospel adulé. Baldwin aborde avec une maestria qui ne semble pas de ce monde, les espoirs et les convictions de cette jeunesse avide de vivre avec un grand V, mais aussi la peur chevillée au corps des gens de couleurs, la difficulté d’être un homme, d’aimer, d’être gay dans cette Amérique malade d'une forme de haine originelle.
Hélas, quelques lignes ne suffiront jamais pour situer ce très grand roman à sa juste place dans le patchwork de la littérature américaine.
La voix de Baldwin décomplexée, gorgée d’érotisme n’a pas beaucoup d’équivalents, tant elle semble se nourrir de la vie même. "Harlem quartet" peut être lu comme un texte politique alimenté par une légitime colère zébrée par de grands éclats de rire.
Hanté par la sourde terreur sudiste des lois Jim Crow et les sombres heures de la Guerre de Corée, Baldwin fustige les injustices et les tensions raciales d’une Amérique corsetée dans les ambiguïtés d’une foi cache-sexe. Foi qui peut néanmoins et paradoxalement servir de tremplin vers une forme d’émancipation comme en témoigne la trajectoire météore d’Arthur.
Pour toutes ces raisons et bien d’autres encore, Harlem quartet appartient définitivement au club très select des expériences de lecture inoubliables.

James Baldwin est né à New York en 1924, exilé à Paris en 1946 il ne cessera jamais de militer pour les droits civiques. Pour un grand nombre d'écrivains, telle que Jacqueline Woodson ou encore Alain Mabanckou, il reste l'incarnation de l'écrivain de combat. De fait, chez Baldwin, tout est lié, la condition des Afro-Américains et le destin des États-Unis, ce qui fonde les profondes divisions de son pays et l'espoir de voir s'élever une nouvelle génération à même d'imposer le changement. Son œuvre est l'une des plus remarquables de la littérature du XXe siècle.
Dans le Harlem des années cinquante, se nouent les destins de quatre adolescents : Julia l'enfant évangéliste qui enflamme les foules, Jimmy son jeune frère, Arthur le talentueux chanteur de gospel et Hall son frère aîné. Trente ans plus tard, Hall tente de faire le deuil d'Arthur et revient sur leur jeunesse pour comprendre la folle logique qui a guidé leur vie. Pourquoi Julia a-t-elle subitement cessé de prêcher ? Pourquoi le quartet s'est-il dispersé ? Pourquoi Arthur n'a-t-il jamais trouvé le bonheur ? Ce roman magistral, où la violence et l'érotisme sont constamment maîtrisés par la tendresse et l'humour du poète, est, comme l'écrit Alain Mabanckou, "l'un des plus beaux chants de fraternité, d'amour, d'espérance et d'expiation" . Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Christiane Besse. Préface d'Alain Mabanckou.
EAN
9782234084254
DATE PARUTION
27/09/2017
SUPPORT
Grand format
PAGES
576
POIDS
590g