Retour à la liste
La solitude est un cercueil de verre

La solitude est un cercueil de verre

de Ray Bradbury

chez Denoel

Paru le 01/06/2017

15,00€ Disponible à Millepages
Quantité

Chronique de Jérôme Dejean

Du 17/07/2017

Quand l'auteur des «Chroniques martiennes» et de «Fahrenheit 451» rend hommage au roman noir cela donne un polar poétique et onirique qui se joue des codes du genre pour mieux les respecter. Une ballade étrange dans un Los Angeles fantasmé où l'enquêteur improvisé, un jeune écrivain sans le sou, n'est pas sans rappeler Ray Bradbury lui-même. Le lecteur navigue entre Chandler et Brautigan, version «Un privé à Babylone»...Un vent de fraicheur original et enlevé... À découvrir ou redécouvrir d'urgence !
1949, Venice, Californie. Une série de meurtres étranges perturbe le quotidien de la ville, et en particulier le narrateur, un jeune écrivain en mal de succès. Par une nuit d'orage, dans un tramway bringuebalant, une voix avinée murmure cette phrase énigmatique à son oreille : « La solitude est un cercueil de verre. » Quand il se retourne, le tram est vide. Et, en contrebas dans l'eau sale du canal, le corps d'un vieillard se balance, enfermé dans une cage aux lions. Persuadé d'avoir entendu l'assassin, le narrateur commence sa propre enquête. Il interroge les habitants de Venice, des personnages étranges et décalés : la vieille dame qui vend des canaris inexistants, l'ancienne star du muet, le directeur du cinéma sur l'eau ou encore la tenancière du stand de tir. Mettant à l'épreuve son imagination fertile de jeune auteur, le détective amateur débrouillera l'énigme et découvrira l'insolite mobile du tueur.
EAN
9782207137871
DATE PARUTION
01/06/2017
SUPPORT
Grand format
PAGES
380
POIDS
0.353g