librest

Paris librairie, la plus grande librairie du monde.
Cherchez et réservez vos livres en 1 click, ils vous attendent en librairie !

facebookSuivez-nous sur Facebook
Librairie Générale

91 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 04 15

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00
Suivez-nous sur Facebookfacebook
Librairie Jeunesse, BD

174 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 84 30

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00

LES LECTURES

DE MILLEPAGES

Le discours

Auteur(s) : Fabrice Caro

Edition : Gallimard

Collection : Sygne

Parution : 04/10/2018

Chronique de Pascal Thuot :

ROMAN DÉSOPILANT !

Adrien célibataire malgré lui, la quarantaine en petite forme, dîne chez ses parents avec sa sœur et son futur beau-frère. Ces deux-là filent le parfait amour raisonnable et préparent leur mariage. Adrien, lui, attend avec fébrilité un sms de son ex-petite amie quand - patatra ! - son beauf lui sort, tout de go : "Tu sais, ça ferait très plaisir à ta sœur si tu faisais un petit discours le jour de la cérémonie." A partir de là, nous assisterons goguenards et attendris à la déconfiture d’Adrien aux prises avec un sacré remu-méninge !
Le célèbre auteur de BD Fabcaro signe avec "Le discours" une irrésistible comédie qui oxygène la littérature et gondolera lectrices et lecteurs ! Ceux qui ont aimé "Le goût des autres" de Bacri et Jaoui prendront le train !

Resumé éditeur :

« «Tu sais, ça ferait très plaisir à ta soeur si tu faisais un petit discours le jour de la cérémonie.» Il laisse tomber ces quelques mots, comme ça, sans plus d'ornements, sans même me regarder, appliqué à se servir un verre de vin rouge qu'il vide dans la foulée. Le détachement, l'absence totale de solennité qu'il imprime à cette phrase empêchent toute négociation. «Rien de très élaboré, hein, quelques mots, ça la toucherait beaucoup. - Oui oui, bien sûr, avec plaisir.» C'est tout ce que je trouve à répondre. Ma soeur et ma mère reviennent de la cuisine à ce momentlà, il ne manquait plus que ça pour me pourrir la soirée, un discours. » C'est le début d'un dîner de famille pendant lequel Adrien, la quarantaine déprimée, attend désespérément une réponse au texto qu'il vient d'envoyer à son ex. Vivre en même temps un chagrin d'amour et les obligations familiales, c'est être seul au monde. Un récit désabusé et ironique, romantique et touchant, mais avant tout hilarant.