librest

Paris librairie, la plus grande librairie du monde.
Cherchez et réservez vos livres en 1 click, ils vous attendent en librairie !

facebook Instagram Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Librairie Générale

91 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 04 15

 
Suivez-nous sur les réseaux sociaux Instagram facebook
Librairie Jeunesse, BD

174 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 84 30

 

LES LECTURES

DE MILLEPAGES

Un promeneur solitaire dans la foule

Auteur(s) : Antonio Munoz Molina

Edition : Seuil

Collection : Cadre Vert

Parution : 20/08/2020

Chronique de Patrick Amar :

Déambulations mélancoliques dans les pas d’Antonio Muñoz Molina

En spectateur aussi émerveillé que sarcastique, Muñoz Molina nous invite à ses déambulations dans les rues de nos villes actuelles.
Archivant le présent immédiat qui traverse ses perceptions en éveil, son regard ouvre les fenêtres d’une réalité où se mêlent invitations au voyage, traversées des mémoires et des lieux, et dérision des paradis artificiels de nos sociétés ultra-médiatiques.
Dans les pas et les mots de l’écrivain se tracent peu à peu les contours d’une pérégrination mélancolique qui puise dans la surface du quotidien les conditions d’une présence charnelle, à la fois sensible,critique et passagère, au monde contemporain.
Un cheminement éclairé et poétique dans le foisonnement du présent, dans l’inoubliable de notre vie sur terre.

Resumé éditeur :

Muni d'un carnet, d'une paire de ciseaux et de son smartphone, Antonio Muñoz Molina marche dans Paris, New York, Madrid, Lisbonne. Au fil de ses pérégrinations, des silhouettes surgissent tandis que d'autres s'esquivent et, soudain, au détour d'une ruelle, apparaissent Baudelaire, Edgar Allan Poe ou Fernando Pessoa. Les pages s'écoulent au rythme de la vie, tel un immense collage de tout ce que le promeneur voit et entend : affiches, prospectus, bruits omniprésents des conversations, vacarme de la rue. Animé par la tentation de tout écrire - ce qu'il a vécu, écouté, rêvé, souffert, aimé ou lu -, Antonio Muñoz Molina laisse courir la mine de son crayon et, sublimant les rebuts de notre civilisation avide et destructrice, compose « le grand poème de ce siècle ». D'une voix profondément ancrée dans le moment présent, cet éloge érudit de la flânerie nous invite à regarder et à écouter d'une autre façon, et à célébrer la variété du monde.