librest

Paris librairie, la plus grande librairie du monde.
Cherchez et réservez vos livres en 1 click, ils vous attendent en librairie !

facebookSuivez-nous sur Facebook
Librairie Générale

91 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 04 15

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00
Suivez-nous sur Facebookfacebook
Librairie Jeunesse, BD

174 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 84 30

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00

LES LECTURES

DE MILLEPAGES

Meurtre à Montaigne

Auteur(s) : Estelle Monbrun

Edition : Viviane Hamy

Collection : Chemins Nocturnes

Parution : 14/03/2019

Chronique de Pascal Thuot :

MEURTRE EN TOUTES LETTRES

Une défenestration, un enlèvement d’enfants, un mystérieux texte inédit de Montaigne qui excite bien des convoitises et pose bien des questions dans le petit Landerneau des spécialistes de Montaigne...

Amateurs d’énigmes, réjouissez-vous ! Après Proust, Yourcenar et Colette, Estelle Mombrun dégaine une nouvelle fois son art truculent du mystère à la sauce littéraire dans une nouvelle enquête pleine de malice. De quoi fêter dignement les 25 ans de la collection "Chemins nocturnes" qui abrite tant et tant de fabuleuses pépites policières écrites dans la langue de Molière ! Le catalogue, c’est par ici

Resumé éditeur :

« Un rapide pincement des lèvres rouge vif aurait indiqué à une personne moins naïve que Mary que sa présence n'était pas vraiment souhaitée. Mais sa proposition fut acceptée, et, en chemin, elle apprit que Caro faisait ses études à l'École des beaux-arts et habitait à la Cité universitaire. Après deux bises à la française, que les Américains appellent air kisses et qui n'engagent à rien, Mary suivit des yeux sa nouvelle connaissance, qui emprunta l'avenue Foch après lui avoir fait un petit signe faussement désinvolte. Quelques instants plus tard, Caro envoyait sur son portable le message suivant à une adresse cryptée­ : « Le cabillaud sera une rascasse. Veronica ». » Avec Meurtre chez tante Léonie, Estelle Monbrun a inauguré la collection « ­Chemins Nocturnes­ » aux Éditions Viviane Hamy. D'autres « meurtres » suivront. On la compare souvent à David Lodge et à Agatha Christie : « L'auteur emprunte au premier des références sarcastiques sur le milieu universitaire, représenté avec un humour impitoyable, mais aussi attendri. À la seconde, son art de la narration, des fausses pistes, des coups de théâtre. » René de Ceccatty, Le Monde. Vous voilà prévenus.