librest

Paris librairie, la plus grande librairie du monde.
Cherchez et réservez vos livres en 1 click, ils vous attendent en librairie !

facebookSuivez-nous sur Facebook
Librairie Générale

91 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 04 15

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00
Suivez-nous sur Facebookfacebook
Librairie Jeunesse, BD

174 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 84 30

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00

LES LECTURES

DE MILLEPAGES

Le dictateur qui ne voulait pas mourir

Auteur(s) : Bogdan Teodorescu

Edition : Agullo

Collection : Agullo Fiction

Parution : 22/02/2018

Chronique de :

Le voyage dans le temps mis au service de la dictature prouve un fois encore que la raison du plus fort est toujours la meilleure, la démonstration dans cette comédie anachronique et ludique.

Resumé éditeur :

Que se passerait-il si le passé faisait irruption dans le présent, une irruption concrète, visible, palpable ? Telle est la question que rumine le Président, à la veille de lancer son grand défi à l'Histoire. Enfermé dans une serre au verre sali par la pluie, d'où il dirige la Roumanie d'une main de fer depuis plus d'un demi-siècle, le dictateur s'apprête à offrir à son pays la gloire et une revanche éclatante sur le mépris du « monde civilisé ». Au passage, il compte bien acquérir l'immortalité. Pour éterniser son pouvoir et échapper à l'érosion du temps, il a fait construire en secret un prototype unique. Un portail entre présent et passé, capable de ramener les morts. Et demain, il ramènera le plus illustre d'entre eux : un grand homme, un grand guerrier, un grand patriote... Michel le Brave. Mais que fera Michel le Brave au xxie siècle ? Il surfera sur Internet ? Il regardera la télé ? Il ira au stade ? Quand le leader d'une époque où empaler ses adversaires était pratique courante débarque dans notre réalité, c'est la violence brute du Moyen-Âge qui déferle et provoque des réactions en chaîne pour le moins imprévisibles... Dans ce roman énigmatique, Bogdan Teodorescu nous confronte à un passé qui, sortant brutalement des manuels d'histoire, vient rappeler que l'homme, avec son léger vernis de civilisation, reste un loup pour l'homme. Bogdan Teodorescu, né en 1963, passe un doctorat en communication après des études d'ingénieur et devient journaliste dès 1990, après la chute du régime communiste. Il est professeur de marketing politique et électoral à l'École Nationale d'Études politiques (l'ENA roumaine) depuis 1997. Il est l'auteur d'une dizaine de volumes, dont Spada, paru aux éditions Agullo et finaliste du prix du livre européen 2017.