librest

Paris librairie, la plus grande librairie du monde.
Cherchez et réservez vos livres en 1 click, ils vous attendent en librairie !

facebookSuivez-nous sur Facebook
Librairie Générale

91 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 04 15

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00
Suivez-nous sur Facebookfacebook
Librairie Jeunesse, BD

174 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 84 30

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00

Exceptionnellement votre librairie générale du 91 ouvrira ses portes à 10h00 merdredi 15 novembre ::

LES LECTURES

DE MILLEPAGES

La pension de la via Saffi

Auteur(s) : Valerio Varesi

Edition : Agullo

Collection : Agullo Noir

Parution : 23/03/2017

Chronique de Jérôme Dejean :

Après Le fleuve des brumes qui évoquait les cicatrices de l’époque fasciste et nous plongeait - je sais c’est un peu facile ;-) - dans une vallée perdue du Pô, le commissaire Soneri revient pour une nouvelle enquête où les souvenirs des Années de plomb et sa propre histoire personnelle vont s’entrechoquer... Subtile mélange entre la rigueur du Maigret de Simenon et la mélancolie du Kurt Wallender de Mankell.
Le polar de l’été à n’en pas douter, de la rentrée, de l’automne...et plus si affinité !
Longue vie à sa jeune maison d’édition Agullo ! ! !

Resumé éditeur :

A` quelques jours de Noe¨l, alors que la morsure du froid envahit Parme, Ghitta Tagliavini, la vieille proprie´taire d'une pension du centre-ville est retrouve´e assassine´e dans son appartement. L'enque^te est confie´e au commissaire Soneri mais cette affaire fait ressurgir un drame enfoui : c'est dans cette pension pour e´tudiants de la via Saffi qu'il rencontra jadis sa femme, Ada, tragiquement disparue peu apre`s leur mariage. En s'enfonc¸ant dans le brouillard e´pais comme on traverserait un miroir, Soneri va de´couvrir un univers bien plus sordide que ses souvenirs. L'aimable logeuse se re´ve`le e^tre une femme sans scrupules, enrichie par la pratique d'avortements clandestins et derrie`re la modeste pension, se cache en re´alite´ un monde vivant de haine et de chantage, frayant avec le cynisme de cercles politiques corrompus. Pour trouver l'assassin, le commissaire devra se confronter a` l'e´preuve du temps et a` la ve´rite´ sur la vie et la mort d'Ada. Car qui est cet homme qui pose a` co^te´ d'elle sur cette photographie jaunie ?