librest

Paris librairie, la plus grande librairie du monde.
Cherchez et réservez vos livres en 1 click, ils vous attendent en librairie !

facebookSuivez-nous sur Facebook
Librairie Générale

91 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 04 15

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00
Suivez-nous sur Facebookfacebook
Librairie Jeunesse, BD

174 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 84 30

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00

Jeudi 10 mai, dit de l’Ascension, vos librairies Millepages seront ouvertes de 10h00 à 19h00, sans interruption. ::

LES LECTURES

DE MILLEPAGES

L'étreinte

Auteur(s) : Adrien Genoudet

Edition : Inculte

Parution : 20/09/2017

Chronique de Patrick Amar :

Tout est à refaire

C’est le livre de toute une génération pour laquelle, le soir du 13 novembre 2015, le Bataclan aura marqué la fin de l’innocence... Car entre ceux qui, ce soir-là, ont connu la mort, et ceux qui l’ont perpétrée, "tout est à refaire".
Traversant les rémanences d’une mémoire intime et fragmentée, Genoudet esquisse les premiers pas de cette difficile réconciliation.

Un incroyable récit qui a le courage d’étreindre cet événement dans toute l’épaisseur de ses retentissements.

Resumé éditeur :

Que nous reste-t-il de ce qui s'est passé le 13 novembre 2015 dans une salle de spectacle parisienne nommée Bataclan ? Et quelles résonances cet événement a-t-il suscitées dans notre mémoire ? En parcourant une série d'images qui éclatent comme des flashs, comme les crépitements d'une arme à feu, et qui hantent les esprits de toute une génération, ce roman d'une grande sensibilité raconte les pensées qui jaillissent en nous quand le drame survient. Face à de telles violences qui nous laissent désarmés, il nous reste la faculté de convoquer les histoires, les contes de l'enfance, les figures, les symboles, les souvenirs à la fois subjectifs et communs auxquels elles nous renvoient. Adrien Genoudet, en adressant son récit à Salah Abdeslam et en marchant à sa rencontre, tente de percer l'insondable mystère du passage à l'acte, et de ce qui nous en préserve. Avec pudeur et précision, son écriture, qui met en dialogue le langage et l'image, nous rappelle que, seules, les voies et les détours de la fiction nous permettent d'embrasser le présent quand la brutalité du réel nous submerge. Etreindre, non pour excuser, mais pour comprendre - pour reprendre vie.