librest

Paris librairie, la plus grande librairie du monde.
Cherchez et réservez vos livres en 1 click, ils vous attendent en librairie !

facebook Instagram Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Librairie Générale

91 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 04 15

 
Suivez-nous sur les réseaux sociaux Instagram facebook
Librairie Jeunesse, BD

174 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 84 30

 

LES LECTURES

DE MILLEPAGES

Dites-leur que je suis un homme

Auteur(s) : Ernest J. Gaines

Edition : Liana Levi

Collection : Piccolo

Parution : 07/03/2019

Chronique de Jean-Eric Nuquet :

Louisiane, années 40, Jefferson, un jeune noir sans instruction, accusé à tort d’avoir abattu un tenancier de bar, est condamné à mort par un jury blanc. Au cours de son procès, son avocat n’a rien trouvé de mieux pour le défendre que de le présenter comme un porc, un animal incapable de penser le bien ou le mal. Pour effacer cette ignominie, un jeune instituteur noir accepte la lourde tâche d’accompagner Jefferson jusqu’à son exécution afin de lui rendre sa dignité d’Homme et d’éveiller les consciences sur l’injustice que représente cette condamnation.
Ernest J. Gaines surnommé “le Faulkner noir” occupe une place particulière au centre de la grande famille des écrivains du Sud. Entre Catherine Carmier, som premier roman paru en 1964 et 4 heures du matin, publié en 2002, il sera célébré et récompensé par de nombreuses distinctions littéraires aux Etats-Unis et traduit dans le monde entier. Belle revanche pour celui qui, gamin, ramassait des pommes de terre dans les champs pour 50 cents par jour ! Avec ce chef d’oeuvre, terrible plaidoyer pour la cause des droits de l’homme aux États-Unis, Ernest J. Gaines traduit en mots à la fois pudiques et ardents la souffrance de tout un peuple meurtri dans sa chair et son esprit.

Resumé éditeur :

Dans la Louisiane des années quarante, Jefferson, un jeune Noir, démuni et illettré, est accusé à tort d'avoir assassiné un Blanc. Au cours de son procès, il est bafoué et traité comme un animal par l'avocat commis d'office. Incapable de se défendre, il est condamné à mort. Commence alors un combat pour que Jefferson retrouve, aux yeux de tous mais surtout de lui-même, sa dignité humaine. Un combat mené par la marraine du condamné qui supplie l'instituteur Grant Wiggins de prendre en charge l'éducation de Jefferson. Un face à face entre deux hommes que tout oppose commence alors...