librest

Paris librairie, la plus grande librairie du monde.
Cherchez et réservez vos livres en 1 click, ils vous attendent en librairie !

facebookSuivez-nous sur Facebook
Librairie Générale

91 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 04 15

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00
Suivez-nous sur Facebookfacebook
Librairie Jeunesse, BD

174 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 84 30

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00

LES LECTURES

DE MILLEPAGES

Le fer et le feu

Auteur(s) : Brian Van Reet

Edition : Editions De L'olivier

Parution : 08/03/2018

Chronique de Pascal Thuot :

Bagdad, été 2003, la ville est tombée aux mains des Américains mais la guerre continue par d’autres moyens. Les attaques furtives violentes et meurtrières des insurgés se succèdent. Cassandra Wigheart, 19 ans, engagée dans l’infanterie est capturée avec deux autres soldats par un groupe djihadiste lors d’une sanglante embuscade. L’épreuve cuisante de la captivité commence pour elle. Et puis il y a Sleed, cet autre soldat, pris dans une sombre embrouille de pillage aux conséquences funestes.
De l’autre côté de ce miroir brisé par la haine, Abu Al-Houl, moudjahid vétéran voit ses convictions révolutionnaires vaciller au sein de cette fraction en voie de radicalisation. Dans la chaleur étouffante, la poussière et la peur, le drame peut de déployer.
Brian Van Reet sait visiblement de quoi il parle. Vétéran lui-même, il a pu éprouver la rudesse de ce monde masculin bercé par la mélodie lancinante du danger imminent. En donnant le premier rôle à une jeune femme, il libère le roman de guerre du poids de sa virilité exacerbée. Mêlant avec habilité document et fiction."Le fer et le feu" est un roman puissant, souvent émouvant, toujours haletant, vraiment nécessaire.

Resumé éditeur :

Avril 2003. Les forces américaines viennent de prendre Bagdad. Parmi les soldats se trouve Cassandra Wigheard. À dix-neuf ans, elle a quitté son Missouri natal pour risquer sa vie. Dans le monde masculin et machiste de l'armée, elle doit s'affirmer, prouver qu'elle mérite une place à l'égal des hommes, qu'elle est à la hauteur. Alors que son peloton supervise la surveillance d'un rond-point des environs de Bagdad, les choses tournent mal. Une explosion. L'attaque fait des ravages. Cassandra est capturée. Parviendra-t-elle à échapper à ses ravisseurs ? Il y a aussi Abou al-Houl, un moudjahid qui doit faire face à ses ennemis intérieurs et extérieurs, parmi lesquels une frange radicale de djihadistes ; et Sleed, qui se tire sans encombres d'un crime apparemment sans victime, mais aux répercussions bien plus tragiques que prévu. Ces trois personnes n'auraient pas dû se rencontrer, et pourtant : la guerre est là qui réunit les êtres dans la tragédie. Alternant flash-backs et scènes du présent, passant avec virtuosité d'un personnage à un autre, Le Fer et le Feu nous parle des tragédies de l'Histoire et de leurs répercussions insoupçonnées. L'auteur, vétéran de la guerre d'Irak, y exprime une vision de la guerre sans concession et sans manichéisme.