librest

Paris librairie, la plus grande librairie du monde.
Cherchez et réservez vos livres en 1 click, ils vous attendent en librairie !

facebook Instagram Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Librairie Générale

91 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 04 15

 
Suivez-nous sur les réseaux sociaux Instagram facebook
Librairie Jeunesse, BD

174 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 84 30

 

LES LECTURES

DE MILLEPAGES

Une colère noire ; lettre à mon fils

Auteur(s) : Ta-Nehisi Coates

Edition : J'ai Lu

Collection : Document

Parution : 11/01/2017

Chronique de Brindha Seethanen :

C’est la peur qui est le point de départ de ce texte plein d’une rage non contenue. Une peur ancrée au plus intime, sédimentée au fil des siècles et construite sur la négation des corps noirs. S’adressant à son fils qui s’insurge du meurtre impuni de Michael Brown à Ferguson dans le Missouri (ce jeune dont la seule faute était d’être noir), Ta-Nehisi Coates, lui même fils d’un des membres du Black Panther, raconte son enfance à Baltimore, alors l’une des villes les plus violentes des États-Unis, sa formation dans une université noire, puis son parcours d’intellectuel afro-américain. Il dresse ainsi en creux le portrait d’une Amérique aveugle aux violences engendrées par un racisme manifeste qui maltraite les corps noirs. Cri de colère, ce texte puissant n’en est pas moins un appel à continuer la lutte : l’homme noir doit garder les yeux grands ouverts, ne pas perdre de vue ce passé aux dés pipés à partir duquel il a dû jouer son propre jeu.
Préfacé par Alain Mabanckou et salué par Toni Morrison, Ta-Nehisi Coates a reçu pour ce texte le National Book Award en 2015.

Resumé éditeur :

Le journaliste américain démontre qu'en dépit des luttes pour les droits civiques, de la production d'une culture avec ses icônes (Frederick Douglass, Billie Holiday, Martin Luther King, etc.) et de l'élection d'un président noir, les violences contre les Noirs n'ont jamais cessé aux Etats-Unis. National book award 2015.