librest

Paris librairie, la plus grande librairie du monde.
Cherchez et réservez vos livres en 1 click, ils vous attendent en librairie !

facebookSuivez-nous sur Facebook
Librairie Générale

91 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 04 15

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00
Suivez-nous sur Facebookfacebook
Librairie Jeunesse, BD

174 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 84 30

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00

Venez prendre le frais à Millepages ! Nous sommes climatisés ! ::

LES LECTURES

DE MILLEPAGES

Les belles de Halimunda

Auteur(s) : Eka Kurniawan

Edition : Gallimard

Collection : Folio

Parution : 16/05/2019

Chronique de Simon Payen :

Dans ce premier roman truculent, le jeune auteur indonésien Eka Kurniawan nous offre une épopée romanesque époustouflante ! Sur fond de décolonisation hollandaise et de junte militaire sauvage, il peint la survie d’une famille de femmes belles et maudites. C’est à Halimunda, une ville imaginaire et légendaire, que se met en place le théâtre de leur révolte, entre violence inouïe et amours impossibles.
Une nouvelle voix splendide de la littérature internationale !

Resumé éditeur :

Dans la petite ville imaginaire de Halimunda, sur la côte sud de Java, Dewi Ayu, la prostituée la plus célèbre de la ville, sort de sa tombe 21 ans après sa mort. Elle traverse la ville pour rentrer chez elle, où l'attend la quatrième de ses filles, d'une insoutenable laideur. Le voeu de Dewi Ayu a été exaucé : épouvantée par les malheurs qui s'étaient abattus sur ses trois filles aînées, aussi séduisantes que leur mère, et sur la région entière, elle avait tout mis en oeuvre pour que la quatrième fût laide. La repoussante jeune femme reçoit pourtant la nuit les visites d'un mystérieux prince charmant. Son identité, et la raison du retour de Dewi Ayu parmi les vivants, sont élucidées au cours d'une époustouflante plongée dans le passé. Alternant réalisme historique et légendes, idylle romantique et violence, émotion et humour ravageur, Eka Kurniawan déploie l'histoire de cette lignée de femmes marquée par une malédiction dont l'origine remonte à la fin de l'occupation néerlandaise. La difficile conquête de l'indépendance, les massacres des communistes en 1965 et la dictature de Soeharto sont la toile de fond de cette tragédie de la vengeance.