librest

Paris librairie, la plus grande librairie du monde.
Cherchez et réservez vos livres en 1 click, ils vous attendent en librairie !

facebookSuivez-nous sur Facebook
Librairie Générale

91 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 04 15

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00
Suivez-nous sur Facebookfacebook
Librairie Jeunesse, BD

174 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 84 30

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00

LE CLASSIQUE DU MOIS

>> Nos archives

Le classique du mois de novembre

Fiche n°9 - Novembre 2019

Climats
André Maurois
Éditions Grasset
Année de première publication : 1928

L’amour est-il encore possible quand la passion se meurt ?
C’est à cette question douloureuse que tentent de répondre les personnages de ce grand roman psychologique aux allures de tragédie. Philippe Marcenat, fils d’une riche famille d’industriels, revient sur les étapes de son éducation sentimentale et tente d’analyser les liens complexes qui l’ont uni aux deux femmes de sa vie : Odile Malet et Isabelle de Cheverny.
De sa plume délicate, André Maurois retrace les errances de ce trio et parvient à décrire avec brio les impasses et les exaltations de la passion. De la jalousie au désespoir, c’est tout l’éventail du sentiment amoureux qu’il déploie et met en scène avec grande justesse et sensibilité.
Oscillant entre cynisme et idéalisme, Climats s’interroge sur les limites de la connaissance de l’autre et les compromissions à l’œuvre dans cet équilibre instable qu’est l’amour.

L’auteur :

Élève du philosophe Alain, André Maurois renonce, au départ, à une carrière littéraire pour prendre la direction de l’usine familiale. Interprète aux cotés des officiers britanniques pendant la première guerre mondiale, il signe son premier roman en 1918 Les silences du colonel Bramble, qui connaît un vif succès. Il publie, par la suite, des romans, des ouvrages d’histoire et de nombreuses biographies sur des écrivains tels que Shelley, Balzac ou encore George Sand.

Climats fait écho à la vie amoureuse tourmentée d’André Maurois, marié en premières noces avec Jane-Wanda de Szymkiewicz et remarié à Simone de Caillavet en 1926 à qui il dédie ce livre.


Extraits :

« Les soupçons posés dans un esprit éclatent comme des mines en chapelet et ne détruisent un amour que par explosions successives. Le soir du retour, la gentillesse d’Odile, son adresse, le plaisir aussi que j’avais à la retrouver, avaient pu retarder la catastrophe. Mais à partir de ce moment, nous sûmes l’un et l’autre que nous vivions dans une zone minée et qu’il faudrait sauter un jour. »

« - Même partagé, l’amour est terrible. Une femme m’a dit un jour cette phrase que j’ai trouvée si juste : " Un amour qui va très bien, c’est-à-dire cahin-caha, c’est difficile, mais un amour qui ne va pas, c’est l’enfer... " C’est vrai. » 

Fiche rédigée par Morgan Cariou