librest

Paris librairie, la plus grande librairie du monde.
Cherchez et réservez vos livres en 1 click, ils vous attendent en librairie !

facebookSuivez-nous sur Facebook
Librairie Générale

91 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 04 15

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00
Suivez-nous sur Facebookfacebook
Librairie Jeunesse, BD

174 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 84 30

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00

Nous sommes heureux de vous accueillir dans nos nouveaux espaces au 91 rue de Fontenay ! ::

L'AUTEUR À SUIVRE

>> Nos archives

Jack London

« Il écrirait. Il serait les yeux qui font voir le monde, les oreilles qui le font entendre, le cœur qui donne l’émoi. »

Oui, un jour, il se le jure, il sera écrivain. Il touchera du doigt la reconnaissance, la gloire. Il oubliera ce qu’il fut, un gosse mal aimé, abandonné sur le pavé, un miséreux parmi les crève-la-faim, une petite frappe des quais d’Oakland, travailleur précaire ou marin dur à la tâche. Il est tout en muscle, c’est un bagarreur, un solitaire. Il croit dur comme fer à l’ascension sociale, au rêve américain. Il sera monsieur Martin Eden l’écrivain.
Celui qui se cache à peine derrière son héros au romantisme crépusculaire est déjà une star de renommée mondiale.
Quand, en 1907, alors qu’il fait voile à bord du Snark vers Hawaï et qu’il couche avec ce qu’on imagine une fièvre d’enfer Martin Eden son chef-d’œuvre absolu, Jack London a 31 ans. A 31 ans, il a déjà brûlé mille vies ! Il ne lui reste que quelques années à attendre pour trouver le repos éternel, à 40 ans.
Il a vendu des journaux, pillé des parcs à huîtres, chassé le phoque dans les mers du Japon et de Sibérie, participé à la ruée vers l’or dans le Grand Nord, fait la route avec les hobos, vécu parmi les clochards dans les bas-fonds de Londres, s’est mué en reporter de guerre en Corée, au Mexique, a adhéré au Parti socialiste d’Oakland avant de le quitter avec fracas –pas assez révolutionnaire ! selon lui – , fait le militant, donné des conférences, tenu des meetings politiques, stocké lors de ses voyages des milliers de photos, construit un ranch, un bateau, fait des enfants…
Il a 31 ans et a déjà écrit des tonnes de nouvelles, récits, essais, romans : L’Appel de la forêt, Croc-Blanc, les Vagabonds du rail, La Peuple de l’abîme, Construire un feu, le Talon de fer… L’insatiable, en bon forçat du travail, s’autorise et brasse tous les genres littéraires. Il est indomptable. Rien ne lui échappe. Tout lui est dû. C’est sa revanche.

Bibliographie choisie :

Romans indispensables :

Martin Eden. Nouvelle traduction de Francis Kerline, Ed. Libretto. 2010. Préface de Linda Lê.
http://www.editionslibretto.fr/martin-eden-jack-london-9782752905536

Croc-Blanc. Nouvelle traduction de Stéphane Roques, Ed. Libretto. 2016.
http://www.editionslibretto.fr/croc-blanc-jack-london-9782369142768

L’Appel Sauvage (L’Appel de la forêt). Nouvelle traduction de Frédéric Klein. 2003. Ed. Libretto.
http://www.editionslibretto.fr/l-appel-sauvage-jack-london-9782859409043

John Barleycorn, Le cabaret de la dernière chance. Traduction de Louis Postif. Ed. Libretto. Préface de Jeanne Campbell Reesman. 2000.
http://www.editionslibretto.fr/john-barleycorn-jack-london-9782859406066

La route (Les vagabonds du rail). Traduction de Louis Postif. 2000. Ed. Libretto.
http://www.editionslibretto.fr/la-route-jack-london-9782859407018

Ouvrages politiques :

Le Talon de Fer. Traduction nouvelle de Philippe Mortimer. 2016. Ed. Libertalia.
http://editionslibertalia.com/catalogue/hors-collection/jack-london-le-talon-de-fer

Le Peuple d’en bas. Traduction de Louis Postif, revue par Noël Mauberet. 1999. Ed. Libretto.
http://www.editionslibretto.fr/le-peuple-d-en-bas-jack-london-9782859405991

Radieuse Aurore. Traduction de Robert Sctrick. 2005. Ed. Libretto.
http://www.editionslibretto.fr/radieuse-aurore-jack-london-9782752900562

London Nouvelliste :

Patrouille de Pêche. Traduit de l’anglais par Louis Postif. 2013. Ed. Libretto.
http://www.editionslibretto.fr/patrouille-de-peche-jack-london-9782369140610

Construire un feu. Nouvelle traduction de Philippe Mortimer. 2013. Ed. Libertalia.
http://editionslibertalia.com/catalogue/la-petite-litteraire/jack-london-construire-un-feu

Les Enfants du froid. Traduction de Louis Postif. Ed. Libretto. 1999.
http://www.editionslibretto.fr/les-enfants-du-froid-jack-london-9782859406004

La Force des forts. Traduction de Louis Postif, revue et corrigée par Frédéric Klein. Préface de Michel Le Bris. 2009. Ed. Libretto.
http://www.editionslibretto.fr/la-force-des-forts-jack-london-9782752904140

Les pépites :

La Petite dame dans la grande Maison. Traduction de Louis Postif. 2016. Ed. Libretto.
http://www.editionslibretto.fr/la-petite-dame-dans-la-grande-maison-jack-london-9782369142980

Quiconque nourrit un homme est son maître. Traduction de Moea Durieux. Ed. Du Sonneur. La petite collection.
http://www.editionsdusonneur.com/livre/quiconque-nourrit-un-homme-est-son-maitre-de-jack-london/

Ce que la vie signifie pour moi. Traduction de Moea Durieux. Ed. Du Sonneur. Coll. éponyme.
http://www.editionsdusonneur.com/livre/ce-que-la-vie-signifie-pour-moi-de-jack-london/

Le Mexicain. Traduction de Philippe Mortimer. Ed. Libertalia. 2017.
http://editionslibertalia.com/catalogue/la-petite-litteraire/jack-london-le-mexicain

Sur le Ring. Traduction Noël Mauberret. 2002. Ed. Libretto.
http://www.editionslibretto.fr/sur-le-ring-jack-london-9782859408664

Aller plus loin :

Jack London. LESIEUR Jennifer. Prix Goncourt de la biographie 2008. Ed. Libretto. 2012.
http://www.editionslibretto.fr/jack-london-jennifer-lesieur-9782752907653

Jack London photographe. Ed. Phébus. 2013.
http://www.editionsphebus.fr/jack-london--photographe--collectif-9782752909831

Jack London, L’appel du grand ailleurs. Olivier Weber. Ed. Paulsen. 2016.
https://www.editionspaulsen.com/jack-london.html

Rosalie Abirached et Julien Morel