librest

Paris librairie, la plus grande librairie du monde.
Cherchez et réservez vos livres en 1 click, ils vous attendent en librairie !

facebook Instagram Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Librairie Générale

91 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 04 15

lundi : 15H00-18H00 (seulement retrait des commandes)
du mardi au samedi : 9H30-13H30 et 15H00-19H30
dimanche : 10H30-13H30
Suivez-nous sur les réseaux sociaux Instagram facebook
Librairie Jeunesse, BD

174 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 84 30

lundi : 15H00-18H00 (seulement retrait des commandes)
du mardi au samedi : 9H30-13H30 et 15H00-19H30
dimanche : 10H30-13H30

FERMETURE EXCEPTIONNELLE DE VOTRE LIBRAIRIE MILLEPAGES LUNDI 1ER JUIN, DIT DE PENTECÔTE. BON WEEK END A TOUTES ET A TOUS ! ::

L'AGENDA

DE NOS ANIMATIONS

Afficher tous les évènements du mois


  • 05
    février
    19h30

    Librairie générale

    Rencontres et Débats

    Horaire : 19h30

    Rencontre avec le romancier allemand Christoph Hein

    A l’occasion des 40 ans des éditions Métailié et en partenariat avec le Goethe-Institut Paris, nous recevons le grand Christoph Hein.
    Nous parlerons de son dernier livre L’ombre d’un père, un formidable roman d’apprentissage et d’aventure dans l’Allemagne de l’Est de ces soixante dernières années. Il sera accompagné par son éditrice et traductrice Nicole Bary.

    LE RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR
    **********************

    Konstantin Boggosch n’a jamais connu son père, Gerhard Müller, nazi notoire et criminel de guerre. Toute sa vie, il n’a de cesse de fuir ce lourd héritage : il change de nom, quitte son pays, tente de s’enrôler dans la Légion étrangère à Marseille, devient secrétaire pour un groupe d’ex-résistants cultivés, revient en RDA après la construction du mur quand tout le monde veut la quitter, s’inscrit aux cours du soir tout en travaillant chez un libraire et finit directeur de lycée dans une petite ville.
    Son frère Gunthard, lui, fait tout le contraire ; fier de son héritage, il s’estime trahi par son pays et en tire un ressentiment profond ; il essaye de récupérer l’usine de son père et de retrouver son statut – quitte à devenir un beau salaud.
    Malgré leurs efforts, ni l’un ni l’autre ne parviendront à échapper à l’histoire, condamnés qu’ils sont à être à jamais les “fils de” dont le destin est écrit par d’autres avant même leur naissance.
    ********************************************************************
    Le site du Goethe-Institut Paris :
    https://www.goethe.de/ins/fr/de/sta/par.html?wt_sc=paris