librest

Paris librairie, la plus grande librairie du monde.
Cherchez et réservez vos livres en 1 click, ils vous attendent en librairie !

facebook Instagram Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Librairie Générale

91 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 04 15

 
Suivez-nous sur les réseaux sociaux Instagram facebook
Librairie Jeunesse, BD

174 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 84 30

 

L'AGENDA

DE NOS ANIMATIONS


  • 09
    septembre
    19h30

    Librairie générale

    Rencontres et Débats

    Horaire : 19h30

    Un américain à Paris

    Rencontre avec Eddy Harris, premier auteur en résidence du Festival America, à l’occasion de la parution de son dernier livre, Mississippi, aux éditions Liana Levi (3 septembre 2020).

    En raison de la situation sanitaire, le nombre de places est limité, il est indispensable de réserver par mail à :
    reservations@millepages.fr

    **************************************************************************
    Le livre
    Eddy a trente ans et désespère de faire quelque chose de sa vie. Il décide de descendre le Mississippi en canoë depuis sa source, dans le Minnesota, jusqu’à La Nouvelle-Orléans au sud. « De là où il n’y a pas de Noirs à là où on ne nous aime toujours pas beaucoup », l’avise son vieil ami Robert. Il est déjà tard dans la saison, les premières neiges sont tombées, Eddy a peur du froid, de l’eau, des rapides, des castors, des ours la nuit et des barges le jour, mais pas des gens. Il est noir, mais ne s’est jamais vécu comme tel ; le racisme est une réalité, mais encore faut-il donner aux gens l’occasion de surmonter leurs préjugés. Il va s’y employer, tout au long des 4 000 kilomètres de l’Old Man River, la colonne vertébrale des États-Unis, comptant sur la bienveillance des individus qu’il va rencontrer. Cependant, en descendant le fleuve, il prendra la mesure du mur du racisme qu’il lui faudra malgré tout dépasser.

    L’auteur
    Eddy L. Harris est né à Indianapolis en 1956. Poussé par son père, il fait des études dans un collège catholique, premier pas vers Stanford University. Dès son premier livre, Mississippi Solo (1988), il est salué par la critique américaine. En France ont paru Harlem (2000, Piccolo 2007), Jupiter et moi (2005, Piccolo 2009) et Paris en noir et black (2009). Tout en voyageant régulièrement à travers l’Europe et les États-Unis, Eddy L. Harris a choisi de s’ancrer en France, d’abord à Paris, puis en Poitou-Charentes. Pour les besoins d’un documentaire, Eddy L. Harris a refait ce parcours récemment.


  • 15
    septembre
    19h30

    Librairie générale

    Rencontres et Débats

    Horaire : 19h30

    Véronique Olmi revient après Bhakita

    Rencontre avec Véronique Olmi à l’occasion de la parution de son très attendu dernier roman, Les évasions particulières, aux éditions Albin Michel ; un roman ample, ambitieux, aussi personnel que profondément humain.

    En raison de la situation sanitaire, le nombre de places est limité, il est indispensable de réserver par mail à :
    reservations@millepages.fr

    ******************************************************************************
    Le livre
    1970. Hélène a 11 ans. Elle vit entre deux mondes. Elle passe l’année scolaire à Aix-en-Provence avec sa famille, dans un milieu modeste et très catholique. Mais toutes les vacances, elle les passe à Neuilly-sur-Seine chez son oncle et sa tante, où les codes sont radicalement différents. On y vouvoie les parents, on fait de la voile et de l’équitation, on a des domestiques et on porte des habits neufs…
    Une constellation de personnages entoure Hélène pour lui faire découvrir un monde en pleine mutation : ses soeurs, Sabine l’ardente comédienne, et la petite Mariette mystique qui connaît les secrets des femmes ; Agnès la mère sublime et tragique. Et les hommes, qui flanchent mais continuent d’avancer envers et contre tout.
    La voix juste et puissante de Véronique Olmi nous accompagne dans la traversée de cette fin de siècle, qui va voir l’esprit révolutionnaire s’emparer des jeunes et des femmes : tous ceux qu’on n’écoutait pas jusque-là.

    L’autrice
    Véronique Olmi est née à Nice et vit à Paris. Comédienne, romancière et dramaturge, elle est notamment l’autrice de Bords de mer et Cet été-là… Son treizième roman, Bakhita, a connu un succès retentissant en France comme à l’étranger.


  • 18
    septembre
    19h30

    Librairie générale

    Rencontres et Débats

    Horaire : 19h30

    Rencontre avec Baptiste Morizot

    A l’occasion de la parution de son nouvel essai, Raviver les braises du vivant, un front commun , aux éditions Actes Sud/Wild Project (coll. Domaine du possible), nous avons le grand plaisir de vous proposer une rencontre avec Baptiste Morizot.

    En raison de la situation sanitaire, le nombre de places est limité, il est indispensable de réserver par mail à :
    reservations@millepages.fr

    ***************************************************************************
    Le livre
    Le tissu du vivant dont nous sommes des fils se déchire tout autour de nous, fragilisant nos futurs possibles. Nous le savons, et pourtant le sentiment d’impuissance domine. Pourquoi ? C’est qu’on défend mal ce qu’on comprend mal. Et si nous nous étions trompés sur la nature de la "nature" ? On imagine volontiers le monde vivant aujourd’hui comme une cathédrale en feu. Mais le tissu du vivant, cette aventure de l’évolution qui trame ensemble toutes les espèces de la biosphère, n’est pas un patrimoine figé et fragile. Il est une force dynamique de régénération et de création continue. Le vivant, ce n’est pas une cathédrale en flammes, c’est un feu qui s’éteint.
    Comprendre le vivant de cette façon rend visibles les paradoxes qui nous lient à lui. Il n’a pas besoin de nous, mais il est à défendre. Il est affaibli par nos atteintes mais plus puissant que nous. Ce n’est pas nous qui l’avons fait, c’est lui qui nous a faits. Le défendre, ce n’est pas le rebâtir comme une cathédrale en ruine, c’est l’aviver. Il peut toujours repartir si nous lui restituons les conditions pour qu’il exprime sa résilience et sa prodigalité natives. Le problème devient désormais : comment raviver lesbraises ? Cette voie nous redonne une puissance d’agir.
    À partir d’une enquête de terrain sur des initiatives de défense de forêts et des pratiques d’agroécologie, ce livre propose une nouvelle cartographie des alliances entre les usages de la terre qui sont des gardiens du feu. Il donne des outils critiques pour révéler au grand jour le rapport au vivant partagé par ceux qui le détruisent. Et offre un guide de négociation pour sortir des oppositions stériles entre producteurs et protecteurs. C’est un appel à faire front commun contre les vrais ennemis du vivant : toutes les forces de l’exploitation extractiviste.

    L’auteur
    Baptiste Morizot est écrivain et maître de conférence en philosophie à l’université d’Aix-Marseille. Ses travaux consacrés aux relations entre l’humain et le vivant s’appuient sur des pratique de terrain, notamment de pistage de la faune sauvage.