librest

Paris librairie, la plus grande librairie du monde.
Cherchez et réservez vos livres en 1 click, ils vous attendent en librairie !

facebookSuivez-nous sur Facebook
Librairie Générale

91 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 04 15

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00
Suivez-nous sur Facebookfacebook
Librairie Jeunesse, BD

174 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 84 30

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00

L'AGENDA

DE NOS ANIMATIONS


  • 06
    septembre
    19h30

    Librairie générale

    Rencontres et Débats

    Horaire : 19h30

    Rencontre croisée entre Zeina Abirached et Mathias Enard

    Zeina Abirached a fait des études de graphisme au Liban puis à Paris, aux Arts Décoratifs. Après Beyrouth Catharsis et 38 rue Youssef Semaani, son roman graphique Mourir Partir Revenir, Le jeu des hirondelles connaît un large succès public et critique et est traduit dans une dizaine de langues.

    Mathias Enard a étudié le persan et l’arabe et fait de longs séjours au Moyen-Orient. Ses romans ont reçu de nombreux prix, notamment le Goncourt en 2015 pour Boussole.

    Tous deux signent Prendre refuge, un album magnifique aux éditions Casterman.

    //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

    LE RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

    Entre Kaboul et Berlin, hier et aujourd’hui, l’amour comme la plus belle des aventures.
    1939, Afghanistan. Autours d’un feu de camp, aux pieds des Bouddhas de Bâmiyân, une voyageuse européenne, Anne-Marie Schwarzenbach, tombe amoureuse d’une archéologue. Cette nuit-là, les deux femmes l’apprennent par la radio, la Seconde Guerre mondiale éclate.
    2016, Berlin. Karsten, jeune Allemand qui se passionne pour l’Orient rencontre Nayla, une réfugiée syrienne, dont il s’éprend, malgré leurs différences.
    A travers ces deux récits entremêlés, deux histoires d’amour atypiques, comme un écho à deux époques complexes, se tissent au fil des pages. Alliant les contraires, rapprochant des êtres qui n’auraient jamais dû se croiser, l’album propose une réflexion sur la difficulté d’aimer aujourd’hui comme hier.


  • 08
    septembre
    16h30

    Librairie générale

    Dédicaces

    Horaire : 16h30

    L’épopée des Verts avec Laurent Seyer

    Laurent Seyer est toujours resté fidèle aux deux passions qui ont façonné son adolescence : la littérature et le football. Il fréquente encore les stades avec assiduité et n’a jamais cessé d’écrire.
    Pour notre plus grande joie, il publie enfin son premier roman aux éditions Finitude : Les Poteaux étaient carrés.

    /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

    LE RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

    12 mai 1976. Ce soir les Verts de Saint-Étienne rencontrent le Bayern Munich à Glasgow en finale de la coupe d’Europe.
    Nicolas est devant la télé, comme toute sa famille, comme ses copains du collège, comme la France entière. Mais pour lui c’est bien plus qu’un match. Cette équipe de Saint-Étienne est devenue sa vraie famille. Depuis le départ de sa mère, depuis qu’il est le seul fils de divorcés de sa classe, depuis que son père vit avec cette trop séduisante Virginie, il n’en a plus d’autre. Alors il retient son souffle quand les joueurs entrent sur le terrain. C’est sûr, ce soir, ils vont gagner.

    /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


  • 11
    septembre
    19h30

    Librairie générale

    Rencontres et Débats

    Horaire : 19h30

    Rencontre avec le romancier islandais Jón Kalman Stefánsson

    Jón Kalman Stefánsson est né à Reykjavik en 1963. Son premier roman paraît en 1997 en Islande, mais c’est avec la trilogie que composent Entre ciel et terre, La Tristesse des anges et Le Cœur de l’homme, qu’il s’impose dans le monde entier comme un écrivain de premier plan. Il a reçu de nombreuses distinctions dans l’ensemble des pays où son œuvre est traduite.
    En 2015 notamment, il est récompensé par le prestigieux prix Millepages pour D’ailleurs, les poissons n’ont pas de pieds aux éditions Gallimard.

    Il publie aujourd’hui Ásta aux éditions Grasset. Un roman sublime traduit par Eric Boury.

    //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

    LE RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

    Reykjavik, au début des années 50. Sigvaldi et Helga décident de nommer leur deuxième fille Ásta, d’après une grande héroïne de la littérature islandaise. Un prénom signifiant – à une lettre près – amour en islandais qui ne peut que porter chance à leur fille… Des années plus tard, Sigvaldi tombe d’une échelle et se remémore toute son existence : il n’a pas été un père à la hauteur, et la vie d’Ásta n’a pas tenu cette promesse de bonheur.
    Jón Kalman Stefánsson enjambe les époques et les pays pour nous raconter l’urgence autant que l’impossibilité d’aimer. À travers l’histoire de Sigvaldi et d’Helga puis, une génération plus tard, celle d’Ásta et de Jósef, il nous offre un superbe roman, lyrique et charnel, sur des sentiments plus grands que nous, et des vies qui s’enlisent malgré notre inlassable quête du bonheur.
    //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


  • 15
    septembre
    16h30

    Librairie générale

    Dédicaces

    Horaire : 16h30

    Dédicace de Clotilde Brunetti-Pons

    Clotilde Brunetti-Pons publie L’Oiseau d’or, son deuxième roman aux éditions Amalthée.

    /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

    LE RÉSUMÉ DE l’ÉDITEUR

    Éprouvée par de récents événements, Sophie se laisse transporter dans son monde imaginaire, à califourchon sur le rebord d’une fenêtre. Elle s’invente une bulle, en dehors du réel et de sa vie étudiante, où l’accueille la maison de son enfance. Elle y trouve une pile de livres poussiéreux. L’un d’eux, particulièrement ancien et abîmé, retient son attention. Curieuse, elle en cherche le titre et lit : L’Oiseau d’or.
    L’aidera-t-il à dépasser les limites tracées entre des souvenirs heureux et l’entrée dans le monde adulte ?

    /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////