librest

Paris librairie, la plus grande librairie du monde.
Cherchez et réservez vos livres en 1 click, ils vous attendent en librairie !

facebookSuivez-nous sur Facebook
Librairie Générale

91 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 04 15

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00
Suivez-nous sur Facebookfacebook
Librairie Jeunesse, BD

174 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 84 30

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00

L'AGENDA

DE NOS ANIMATIONS


  • 21
    janvier
    19h30

    Librairie générale

    Rencontres et Débats

    Horaire : 19h30

    Soirée de lancement du nouveau roman de Patrick Flanery

    Nous recevons Patrick Flanery à l’occasion de la parution de son nouveau roman, Je ne suis personne, Aux éditions Robert Laffont (traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Isabelle D.Philippe) ; un thriller terrifiant sur l’ère digitale dans laquelle nous vivons, et le peu de place qu’elle laisse à la liberté et à la vie privée.

    ****************************************************************************

    Le roman
    Après avoir vécu dix ans à Oxford, Jeremy O’Keefe retourne à New York, où il vient d’être embauché comme professeur d’histoire allemande à New York University. Aussi confortable sa nouvelle position soit-elle, d’autant qu’elle le rapproche de sa fille, Jeremy se sent terriblement seul. La nuit, il erre à travers la ville avec le sentiment qu’il pourrait disparaître sans que quiconque le remarque.
    Mais la vie de Jeremy prend soudain un étrange tournant : on lui livre de mystérieuses boîtes contenant des copies de son activité en ligne, un jeune homme semble le filer et sa vieille mère reçoit des appels anonymes le calomniant. Pourquoi voudrait-on le surveiller de si près et, plus dérangeant encore, pourquoi l’en avertir ?
    Tandis que Jeremy se repasse dans la tête les événements qui ont marqué ses années à l’étranger, il se demande s’il n’a pas commis, sans le vouloir, un crime qui aurait fait de lui un ennemi de l’État. N’est-il réellement « personne », comme il l’a toujours cru, ou bien est-il un traître, non seulement à son pays mais à tous ceux qui l’entourent ? Peu à peu, Jeremy perd pied et ne parvient plus à savoir s’il peut se faire confiance, ou s’il est en proie à une obsession irrationnelle.
    Je ne suis personne explore la frontière ténue entre la peur et la paranoïa dans un monde de surveillance et d’autocensure, où la vie privée n’existe plus et où nos libertés s’érodent inexorablement.

    L’auteur
    Après avoir obtenu une licence d’arts plastiques à New York, Patrick Flanery a travaillé trois ans dans l’industrie du cinéma. Puis il a émigré en Angleterre, où il a obtenu un doctorat en littérature anglaise à Oxford. Il vit actuellement à Londres. Absolution (Robert Laffont, collection « Pavillons », 2013), un premier roman époustouflant, a été lauréat de nombreux prix. En France, il a été sélectionné pour le prix du Premier roman étranger et pour le prix Page/America. Son deuxième roman, Terre déchue, est paru en 2016.


  • 23
    janvier
    19h30

    Librairie générale

    Rencontres et Débats

    Horaire : 19h30

    Monsieur Lemaitre est de retour

    Après Au revoir là-haut et Couleurs de l’incendie, Pierre Lemaitre nous revient avec le dernier volet de sa trilogie, Miroir de nos peines, aux éditions Albin Michel

    *****************************************************************************

    Le roman
    Avril 1940. Louise, trente ans, court, nue, sur le boulevard du Montparnasse. Pour comprendre la scène tragique qu’elle vient de vivre, elle devra plonger dans la folie d’une période sans équivalent dans l’histoire où la France toute entière, saisie par la panique, sombre dans le chaos, faisant émerger les héros et les salauds, les menteurs et les lâches... Et quelques hommes de bonne volonté.
    Il fallait toute la verve et la générosité d’un chroniqueur hors pair des passions françaises pour saisir la grandeur et la décadence d’un peuple broyé par les circonstances.
    Secret de famille, grands personnages, puissance du récit, rebondissements, burlesque et tragique… Le talent de Pierre Lemaitre, prix Goncourt pour Au revoir là-haut, est ici à son sommet.

    L’auteur
    Auteur de romans policiers et de romans noirs, Pierre Lemaitre est reconnu comme un des meilleurs écrivains du genre et récompensé par de très nombreux prix littéraires nationaux et internationaux. Au revoir là-haut a reçu le prix Goncourt 2013 et a été adapté au cinéma par Albert Dupontel. Ses romans sont traduits en trente langues et plusieurs sont en cours d’adaptation au cinéma et au théâtre.


  • 29
    janvier
    19h30

    Librairie générale

    Rencontres et Débats

    Horaire : 19h30

    Rencontre croisée Jean-Pierre Filiu et Akram Belkaïd

    Nous avons le plaisir de recevoir Jean-Pierre Filiu pour son livre "Algérie la nouvelle indépendance", aux éditions du Seuil et Akram Belkaïd pour son livre "L’Algérie, un pays empêché, en 100 questions", aux éditions Tallandier pour une soirée autour de l’Algérie. Il s’agit de comprendre comment ce pays si prometteur au lendemain de son indépendance est animé aujourd’hui par un mouvement populaire contestataire de grande ampleur.

    *********************************************************************************

    Jean-Pierre Filiu est professeur des universités en histoire du Moyen-Orient contemporain à Sciences Po (Paris). Ses travaux sur le monde arabo-musulman ont été publiés dans une quinzaine de langues. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont Les Arabes, leur destin et le nôtre, et Généraux, gangsters et jihadistes (La Découverte, 2015).
    Résumé éditeur  :
    En février 2019, il y a presqu’un an, le Hirak (« mouvement ») était lancé contre un pouvoir arcbouté sur la réélection pour un cinquième mandat du président algérien Bouteflika. La protestation populaire, chaque vendredi, a obtenu le report de la présidentielle puis la démission de Bouteflika et enfin, le report sine die de la présidentielle. La revendication d’une véritable transition vers la démocratie anime en profondeur ce mouvement révolutionnaire et pacifiste, alors que le régime a dû tomber tous les masques …
    L’Algérie représente à la fois la lutte pour l’indépendance nationale la plus sanglante (et la plus héroïque), et celle où cette indépendance a été détournée et confisquée le plus rapidement, dès l’été 1962. L’année 2019 constitue peut-être à cet égard la revanche de cet été 1962 où s’est imposée la dictature de la clique militaire mafieuse toujours en place à Alger. Autrement dit, la déferlante de 2019, loin d’être une « queue de comète » des « printemps arabes », s’inscrit dans le temps long de la
    lutte du peuple algérien pour cette démocratie qui leur fut confisquée.


    Akram Belkaïd est journaliste au Monde diplomatique. Chroniqueur au Quotidien d’Oran, il collabore également à Orient XXI.info, TV5 et Afrique Magazine.
    Résumé éditeur  :
    Le FLN dirige-t-il toujours l’Algérie ? Qu’est-ce que la « décennie noire » ? Pourquoi n’y a-t-il pas eu de Printemps algérien en 2011 ? Que traduit la candidature d’Abdelaziz Bouteflika à un cinquième mandat présidentiel ? La jeunesse rêve-t-elle toujours de départ ? L’Algérie est-elle une alliée de la Russie ? Les Algériens détestent-ils la France ?
    Avec ses ressources naturelles importantes en gaz et en pétrole, sa jeunesse éduquée et volontaire, l’Algérie dispose de nombreux atouts. Pourtant, beaucoup d’Algériens se définissent comme « un peuple pauvre pour un pays riche ». Car l’autoritarisme du pouvoir, les freins à la création d’entreprise, l’état déplorable des infrastructures et de l’agriculture laissent le pays entravé de toutes parts, sans compter la vie quotidienne souvent compliquée. Et les polémiques et péripéties liées au scrutin présidentiel de 2019 ont engendré colère et accablement. Malgré tout, la jeunesse algérienne se mobilise et demeure créative, notamment grâce aux nouvelles technologies. Akram Belkaïd décrypte en 100 questions/réponses claires et passionnantes la situation politique, économique, sociétale de l’Algérie, et montre pourquoi ce pays si prometteur au lendemain de son indépendance est aujourd’hui enlisé dans ses multiples échecs et blocages.


  • 05
    février
    17h30

    Librairie Jeunesse, BD

    Dédicaces

    Horaire : 17h30

    Evènement : Andi Watson en dédicace !

    Venez rencontrer l’auteur anglais Andi Watson à l’occasion d’une séance de dédicaces pour son roman graphique "La Tournée" paru aux éditions çà et là !

    Le mot de l’éditeur :
    G.H. Fretwell, un petit auteur de romans peu connus, vit dans une petite ville anglaise, avec sa femme, Rebecca, qui ne lui prête pas une grande attention. Son nouveau roman, Sans K, vient de sortir et Fretwell se lance dans une tournée de rencontres en librairie pour en faire la promotion. Plus ou moins bien accueilli dans les librairies de son circuit, Fretwell ne réussit jamais à signer le moindre livre et passe des journées à arpenter des ruelles pour trouver son chemin. Délaissé par son éditeur qui a manifestement d’autres chats à fouetter, il attend impatiemment la parution d’une recension de Sans K dans la rubrique littéraire d’un grand quotidien, chronique qui ne viendra jamais.Les ennuis de Fretwell commencent quand il est interrogé par la police à propos d’une valise volée car son circuit est étrangement similaire à celui du « Tueur à la valise », un tueur en série qui sévit à ce moment là. Fretwell va progressivement comprendre que la police le soupçonne…Le nouveau livre d’Andi Watson, qui paraît en première exclusivité en France, est un petit bijou d’humour noir au style graphique retro. On suit avec délice les déboires de cet auteur confronté à une situation où tout lui échappe, une histoire kafkaïenne, qui prend une tournure surréaliste au fur et à mesure que les problèmes s’amoncellent sur le chemin de Fretwell.Sélection Officielle Angoulême 2020

    Pour en savoir plus : ici


  • 06
    février
    19h30

    Librairie générale

    Rencontres et Débats

    Horaire : 19h30

    Et si l’amour c’était aimer ? Soirée de lancement avec Fabrice Caro

    Rencontre exceptionnelle avec Fabrice Caro pour la sortie en poche aux éditions Folio de son livre" Le Discours", paru aux éditions Gallimard (collection Sygne)

    PRIX MILLEPAGES 2018, CATÉGORIE LITTÉRATURE FRANÇAISE

    Le mot de Pascal :
    ATTENTION ROMAN DÉSOPILANT !

    Adrien célibataire malgré lui, la quarantaine en petite forme, dîne chez ses parents avec sa sœur et son futur beau-frère. Ces deux-là filent le parfait amour raisonnable et préparent leur mariage. Adrien, lui, attend avec fébrilité un sms de son ex-petite amie quand - patatra ! - son beauf lui sort, tout de go : "Tu sais, ça ferait très plaisir à ta sœur si tu faisais un petit discours le jour de la cérémonie." A partir de là, nous assisterons goguenards et attendris à la déconfiture d’Adrien aux prises avec un sacré remu-méninge !
    Le célèbre auteur de BD Fabcaro signe avec "Le discours" une irrésistible comédie qui oxygène la littérature et gondolera lectrices et lecteurs ! Ceux qui ont aimé "Le goût des autres" de Bacri et Jaoui prendront le train !


    L’auteur :
    Fabrice Caro (Fabcaro), né à Montpellier en 1973, dessine depuis son enfance. Après des études scientifiques, il se destine tout d’abord au professorat puis décide à partit de 1996 de vivre de son art. Il travaille ainsi pour diverse revues de bandes dessinés, et, en tant qu’illustrateur, pour la presse ou l’édition de livres. Il est aujourd’hui publié dans Psikopat, l’Écho des Savanes ou Zoo. À partir de 2005, il participe à différents collectifs dont ceux édités par 6 Pieds sous Terre, et s’affirme, notamment chez La Cafetière, en tant qu’auteur complet. Fabrice Caro a bien d’autres cordes à son arc... À sa guitare, devrait-on dire, car en tant que musicien, auteur-compositeur et chanteur, il est à l’origine, dès 1994, du groupe rock Hari Om (dont on peut citer les Pixies comme une des influences majeures) et a ensuite réalisé un album-concept auto-produit Les Amants de la rue Sinistrose. Sans oublier qu’est paru en 2006 son premier roman, Figurec, adapté en bande dessinée par De Metter et en attente d’une adaptation... au cinéma. Le discours est son deuxième roman.


  • 12
    février
    19h30

    Librairie générale

    Rencontres et Débats

    Horaire : 19h30

    Rencontre avec Victoire Tuaillon

    A l’occasion de la sortie de son livre, "Les couilles sur la table", aux éditions Binge audio nous recevons la journaliste Victoire Tuaillon.

    ***********************************************************************************

    Qu’implique le fait d’être un homme en France au 21ème siècle ? C’est à cette question, large, que s’emploie à répondre le livre Les couilles sur la table, synthèse de l’émission en podcast sur Binge audio, où sont abordés en profondeur les différents aspects de la masculinité. Victoire Tuaillon y accueille des femmes et des hommes pour interroger les mythologies, les représentations, les constructions liées au fait de se définir en tant qu’homme aujourd’hui. Le livre réclamé par les auditeurs est la synthèse de ce qui a pu être dit dans les 50 épisodes.


    Victoire Tuaillon née le 25 août 1989 à Paris.
    Elle passe son bac au lycée Grandmont à Tours et découvre le manifeste féministe King Kong Théorie de Virginie Despentes sur les conseils de sa sœur aînée.
    Elle entre à l’institut d’études politiques de Paris et part faire sa troisième année aux États-Unis, à vingt-ans. Elle étudie la photographie et l’écriture de fiction à l’université de Caroline du Nord à Chapel Hill. Elle vit alors en colocation avec cinq filles à Carrboro, ville qu’elle qualifie de « repère de hippies ».
    En septembre 2010, elle rentre en France pour intégrer l’école de journalisme de Sciences Po en master. Elle intègre France Télévisions en 2011 pour deux ans. Elle débute sa carrière journalistique en décembre 2014 au quotidien La Montagne avant de décrocher en août 2015 un CDI à La Grande librairie sur France 5. Elle en part en février 2017 pour développer des projets plus personnels.
    Victoire Tuaillon se fait rapidement remarquer par Et là, c’est le drame, diffusé sur Arte Radio où elle enquête sur la façon de parler des journalistes à la télévision. Elle y raconte les difficultés rencontrées par les étudiants pour « trouver leur voix de JT » et questionne Pascal Doucet-Bon, ex-rédacteur en chef du 20 heures de France 2 sur le formatage journalistique.
    Elle est repérée par Joël Ronez, cofondateur de Binge Audio et lance Les couilles sur la table en septembre 2017


  • 26
    février
    19h30

    Librairie générale

    Rencontres et Débats

    Horaire : 19h30

    Développement personnel : salut ou imposture ?

    Rencontre croisée avec Julia de Funès, philosophe et Yves Cusset, comédien et philosophe autour de leurs livres "Développement (im)personnel, le succès d’une imposture", aux éditions de l’Observatoire. "Réussir sa vie du premier coup" aux éditions Flammarion

    ******************************************************************************

    L’autrice :
    Docteure en philosophie, diplômée d’un DESS en RH, conférencière, Julia de Funès est notamment l’auteure de Socrate au pays des process (Flammarion, 2017) et, avec Nicolas Bouzou, du best-seller La Comédie (in)humaine (Éditions de l’Observatoire, 2018).

    Résumé éditeur :
    Comment se « développer » quand on est sans cesse « enveloppé » par des coachs ? Comment le développement serait-il « personnel » quand guides et manuels s’adressent à chacun comme à tout autre ? La philosophe Julia de Funès fustige avec délectation les impostures d’une certaine psychologie positive.
    « L’authenticité en 5 leçons », « La confiance en soi : mode d’emploi », « Les 10 recettes du bonheur »… Les librairies sont envahies d’ouvrages qui n’en finissent pas d’exalter l’empire de l’épanouissement personnel. Les coachs, nouveaux vigiles du bien-être, promettent eux aussi sérénité, réussite et joie. À les écouter, il n’y aurait plus de « malaise dans la civilisation », mais une osmose radieuse. Nous voici propulsés dans la « pensée positive » qui positive plus qu’elle ne pense ! C’est le non-esprit du temps.
    Pourquoi le développement personnel, nouvel opium du peuple, rencontre-t-il un tel engouement ? Sur quels ressorts psychologiques et philosophiques prend-il appui ? L’accomplissement de soi ne serait-il pas à rechercher ailleurs que dans ces (im)postures intellectuelles et comportementales ?
    Pour lutter contre la niaiserie facile et démagogique des charlatans du « moi », Julia de Funès propose quelques pépites de grands penseurs. Si la philosophie, âgée de 3 000 ans, est toujours là, c’est qu’en cultivant le point d’interrogation, elle développe l’intelligence de l’homme, fait voler en éclats les clichés et les lourdeurs du balisé, et permet à chacun de mieux affirmer sa pensée et vivre sa liberté. L’esprit n’est jamais mort, la réflexion ne rend pas les armes, une libération est toujours possible !


    L’auteur :
    Yves Cusset est spécialiste de Habermas, de l’école de Francfort et de la politique de l’accueil. Après une brillante thèse sur le modèle philosophique de la raison communicationnelle, il prend sa valise et part faire du stand-up pour élever le niveau par le rire.

    Résumé éditeur : Votre vie est nulle et vous n’êtes même pas sûr d’exister ? Ce livre est fait pour vous !
    À tous ceux qui ne sont gâtés ni par la nature ni par les aides fiscales, voici dix leçons pour enfin apprendre à faire de votre vie un triomphe de chaque instant : bien planifier votre naissance, écraser votre voisin en pleine conscience, être résilient sans souffrir, trouver en vous la volonté de vouloir, méditer, inspirer et, surtout, expirer.
    Autant d’indispensables conseils pour sourire à la vie, a fortiori si vous n’avez plus de dents.
    N’est-ce pas une excellente nouvelle ?
    Le manuel de développement personnel que Schopenhauer et Desproges auraient voulu offrir à tous leurs amis.