librest

Paris librairie, la plus grande librairie du monde.
Cherchez et réservez vos livres en 1 click, ils vous attendent en librairie !

facebookSuivez-nous sur Facebook
Librairie Générale

91 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 04 15

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00
Suivez-nous sur Facebookfacebook
Librairie Jeunesse, BD

174 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 84 30

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00

Mardi 5 Novembre, la librairie Millepages Jeunesse BD ouvrira exceptionnellement ses portes à 10h. ::

L'AGENDA

DE NOS ANIMATIONS


  • 13
    novembre
    19h30

    Librairie générale

    Rencontres et Débats

    Horaire : 19h30

    Rencontre avec la philosophe Geneviève Fraisse

    A l’occasion de la sortie du livre La suite de l’histoire, aux éditions du Seuil, nous avons le plaisir de recevoir Geneviève Fraisse, philosophe et historienne de la pensée féministe. Directrice de recherche émérite au CNRS. Ancienne députée européenne, elle est l’autrice de livres sur la généalogie de l’égalité des sexes et la problématique sexe/genre, tels Du consentement (Seuil, 2007, édition augmentée 2017), et La Sexuation du monde. Réflexions sur l’émancipation (Presses de Sciences Po, 2016).

    **************************************************************************
    Résumé éditeur :
    « L’émancipation des femmes a suivi deux chemins parallèles et distincts au lendemain de la Révolution française, et au commencement du débat démocratique : celui du “pour toutes” et celui du “pour chacune”. Le premier menait aux droits civils et civiques, citoyenneté, éducation, emploi, responsabilité individuelle, autonomie sociale. Le second ouvrait la voie à la liberté de créer, de penser, d’écrire, de partager avec les hommes les lieux de la jouissance intellectuelle et artistique. C’est sur le deuxième chemin, emprunté par ce livre, que j’ai voulu arpenter la suite de l’Histoire.

    La suite de l’Histoire, pour une femme artiste, ce n’est pas seulement la conquête de droits et la transgression des contraintes établies, c’est aussi la construction de pratiques nouvelles et le déplacement des repères obligés. L’égalité, c’est encore la liberté de trouver de nouvelles formes de création. Et c’est pourquoi, sans s’arrêter à l’identité sexuelle ou à la visibilité sociale, ce qui est en jeu, ici, c’est d’abord et avant tout leur production. »


  • 15
    novembre
    17h30

    Librairie Jeunesse, BD

    Dédicaces

    Horaire : 17h30

    Zhao Ze en dédicace !

    Nous avons le plaisir de recevoir à nouveau le talentueux dessinateur chinois Zhao Ze à l’occasion de la parution du coffret rassemblant les 3 volumes de sa série Le Sixième Dalaï-Lama aux éditions Fei !


  • 15
    novembre
    19h30

    Librairie générale

    Rencontres et Débats

    Horaire : 19h30

    Fatima Farheen Mirza autrice en résidence America à Millepages

    La librairie Millepages et le festival America vous invitent à venir rencontrer Fatima Farheen Mirza autour de son roman, Cette maison est la tienne, aux éditions Calmann Lévy. Elle est l’invitée de la résidence America à Vincennes durant tout l’automne.
    ******************************************************************************

    L’autrice
    Fatima Farheen Mirza est née en Californie en 1991 et y a grandi. Elle est diplômée du prestigieux Iowa Writers’ Workshop.
    Cette maison est la tienne est son premier roman, paru aux États-Unis comme fer de lance de la nouvelle collection dirigée par l’actrice et productrice Sarah Jessica Parker chez Random House.

    Le livre
    "Avant-hier soir, elle n’avait encore jamais entendu parler de ces taches qui s’amoncellent comme la poussière sur le coeur. Et si ne pas porter le foulard valait une tache, est-ce qu’une nouvelle se formerait chaque fois qu’elle déciderait de rester tête nue ?"

    Hadia, Huda et leur petit frère Amar ont grandi sous le même toit californien, tiraillés entre rêve américain et traditions chiites de leurs parents nés en Inde.
    Le mariage d’Hadia est l’occasion pour les deux soeurs de revoir Amar, disparu depuis trois ans. Grâce à l’exploration de leurs souvenirs d’enfance, parfois tendres, souvent douloureux, se dessine une fresque familiale bouleversante où chaque enfant se joue des interdits pour tenter de grandir librement dans son corps, et dans son coeur.


  • 16
    novembre
    16h30

    Librairie Jeunesse, BD

    Dédicaces

    Horaire : 16h30

    Ugo Bienvenu en dédicace !

    Nous avons de le plaisir de recevoir à nouveau en dédicace Ugo Bienvenu à l’occasion de la parution de son nouveau roman graphique Préférence Système aux éditions Denoël Graphic.
    Il a obtenu notre Prix Millepages 2017 dans la catégorie BD d’éditeurs indépendants pour son précédent livre Paiement Accepté.

    En 2120, le data est devenu si volumineux qu’il faut commencer à effacer des données. Toute archive frappée d’un visa d’élimination par le corps des « Prophètes », chargé d’opérer les choix cruciaux, doit être supprimée. Yves, archiviste humaniste du Bureau des Essentiels, ne peut s’y résoudre. Pour les sauver de l’oubli, il sauvegarde clandestinement certaines données, plus poétiques que politiques, et les rapporte chez lui pour les stocker dans la mémoire de Mikki, son robot domestique.

    De son trait réaliste de plus en plus personnel et affirmé, Ugo Bienvenu donne corps et âme à cette ode à la Thoreau, chant à la Nature et à ces « données dispensables » qui font de nous ce que nous sommes.


  • 20
    novembre
    19h30

    Librairie générale

    Rencontres et Débats

    Horaire : 19h30

    James Ellroy, le maestro du roman noir à Millepages

    La librairie Millepages a la grand plaisir d’accueillir le grand maître du roman criminel James Ellroy. Après Perfidia, il revient avec le second volet du nouveau Quatuor de Los Angeles, La tempête qui vient aux éditions Rivages Noir.

    *********************************************************************************

    L’auteur

    James Ellroy est né le 4 mars 1948 à Los Angeles. L’assassinat non résolu de sa mère
    le 22 juin 1958 sera un traumatisme fondateur de sa carrière d’écrivain. Il publie
    son premier livre Brown’s Requiem en 1961 aux E.U. C’est Lune sanglante, premier
    volume de la trilogie du flic Lloyd Hopkins qui le fait connaître en France. Mais c’est
    avec Le Dahlia noir, premier tome du Quatuor de Los Angeles, que sa carrière explose.
    Suivra la trilogie Underworld USA, qui remporte un très grand succès et l’installe
    comme l’auteur phare du roman criminel aux E.U et en France. Il a entamé un nouveau
    Quatuor de Los Angeles avec Perfidia. Il vient d’entrer dans la Everyman’s Library,
    l’équivalent américain de la Pléiade.

    Résumé éditeur

    Los Angeles est encore sous le choc de l’attaque de Pearl Harbor. Les Américains d’origine japonaise sont massivement arrêtés tandis que des pluies torrentielles s’abattent sur la ville. Un corps est découvert dans Griffith Park à la faveur d’un glissement de terrain. C’est le début du chaos : entre un incendie criminel et un braquage de grande ampleur qui refait surface, des nazis surexcités, des espions, des trafics de drogue, des flics corrompus, des chassés-croisés amoureux et nos « usual suspects » Dudley Smith et le sergent Elmer Jackson du LAPD, la troublante Kay Lake, Hideo Ashida, le génie de la police scientifique, ainsi que la belle Joan Conville, le mæstro Ellroy orchestre une inoubliable symphonie.


  • 27
    novembre
    19h30

    Librairie générale

    Rencontres et Débats

    Horaire : 19h30

    Rencontre avec Jean Baret, prophète des temps futurs

    Après le premier volume consacré à la jungle urbaine de la surconsommation, Bonheur TM, Jean Baret revient nous bousculer avec le deuxième volet de sa série dystopique Trademark, intitulé Vie TM, aux éditions du Bélial.

    **********************************************************************************

    Résumé éditeur

    Sylvester Staline, citoyen X23T800S13E616, tourne des cubes colorés. Un boulot qui en vaut bien un autre, au fond, et qui a ses avantages. Son compte en banque affiche un solde créditeur de 4632 unités. Et si son temps de loisirs mensuel est débiteur de huit heures, son temps d’amitié restant à acheter est dans le vert. Sans même parler de son temps d’amour : plus de quarante-trois heures ! Une petite anomalie, c’est sûr ; il va falloir qu’il envisage de dépenser quelques heures de sexe… Mais de là à ce qu’un algorithme du bonheur intervienne ? Merde ! À moins que cela ait à voir avec cette curieuse habitude qu’il a de se suicider tous les soirs ? Il n’y a jamais trop songé, à vrai dire… Sylvester ne le sait pas encore, mais il pourrait bien être le grain de sable, le V de la vendetta dans l’horlogerie sociale du monde et ses dizaines de milliards d’entités. D’ailleurs, les algorithmes Bouddha et Jésus veillent déjà sur lui…

    L’auteur

    Avocat au barreau de Paris, culturiste et nihiliste, Jean Baret est un prophète, une voix sans pareille dans le concert de l’anticipation sociale, quelque part entre Chuck Palahniuk, Philip K. Dick et Warren Ellis. Bonheur™, paru en 2018 aux éditions du Bélial’, finaliste au Grand Prix de l’Imaginaire et au Prix Utopiales 2019, a été salué par le Huffington Post comme un « violent cri d’alerte, entre cyberpunk et satire politique ». Vie™, son nouveau roman, deuxième opus du projet « Trademark », offre la vision d’un futur dont l’esquisse gît dans les entrailles d’un présent déliquescent. Un livre éminemment politique. Une nécessité.

    « Les dieux sont morts, il ne reste que des produits…
    Jean Baret signe la dystopie que notre époque attendait. »

    Dany-Robert Dufour


  • 29
    novembre
    17h00

    Librairie Jeunesse, BD

    Dédicaces

    Horaire : 17h00

    Dédicace exceptionnelle avec Jessica Townsend

    Nous avons le plaisir de recevoir l’autrice australienne Jessica Townsend lors d’une séance de dédicaces exceptionnelle pour la parution du 2ème volume de Nevermoor aux éditions Pocket Jeunesse !

    Nevermoor T.1 a remporté le Prix Millepages 2018 dans la catégorie Jeunesse/Romans d’Aventure Fantastique-SF

    Le mot de l’éditeur :
    Morrigane Crow a réussi. Elle a vaincu la malédiction, triomphé de toutes les épreuves et rejoint la Société magique Wundrous. Mais rien ne se passe comme elle l’aurait rêvé et son apprentissage à l’école se révèle un parcours semé d’embûches… Quand les membres de la Société disparaissent un à un, les soupçons se portent sur Morrigane…


  • 30
    novembre
    10h30

    Librairie Jeunesse, BD

    Dédicaces

    Horaire : 10h30

    Gwenaële Barussaud en dédicace !

    Venez rencontrer en dédicace l’autrice de la série jeunesse Célestine, à l’occasion de la parution du 7ème volume publié aux éditions Albin Michel Jeunesse !

    Le mot de l’éditeur :
    Après s’y être entraînée presque chaque jour pendant des mois, Célestine commence à bien connaître les coins et recoins de l’Opéra. L’escalier majestueux, les salles de cours sous les toits, le grand foyer… elle se sent chez elle dans ces lieux, qu’elle a déjà parcourus cent fois. Aussi, lorsque Perrine, la bonne des Montfort, se volatilise devant l’imposante façade, Célestine a du mal à en croire ses yeux. Quels secrets lui réserve encore le somptueux bâtiment ? Existe-t-il un endroit caché dont elle ignore l’existence ? Et y a-t-il un lien entre ce mystère et la curieuse fatigue dont a l’air de souffrir Perrine ? Célestine décide de mener l’enquête, ce qui la conduit jusqu’aux rives de la Seine…
    À partir de 8 ans


  • 30
    novembre
    16h00

    Librairie Jeunesse, BD

    Dédicaces

    Horaire : 16h00

    Jean Harambat en dédicace !

    Venez rencontrer Jean Harambat à l’occasion de la parution de sa nouvelle BD Le Detection Club aux éditions Dargaud !

    Le mot de l’éditeur :
    Une île en Cornouailles, années 1930. Le milliardaire Roderick Ghyll invite les membres du Detection Club, qui réunit les grands auteurs britanniques de l’âge d’or du roman à énigme dont les célèbres Agatha Christie et G.K. Chesterton, à se rendre dans sa vaste demeure, la villa Briarcliff. Ils sont conviés à assister à la démonstration d’un automate, qui, une fois intégrées les données d’un problème policier, résout le crime en livrant le nom du coupable. Mais Ghyll est assassiné...


  • 30
    novembre
    16h30

    Librairie générale

    Dédicaces

    Horaire : 16h30

    Dédicace avec Yvane Jacob

    Nous recevons Yvane Jacob à l’occasion de la parution de Sapé comme jadis, 60 histoires de vêtements (et de gens importants), aux éditions Robert Laffont

    ***************************************************************************
    Chaque vêtement a une histoire. 60 portraits drôles et inattendus qui montrent que l’habit n’est jamais neutre.

    Pourquoi Jules César s’est-il accroché à sa toge ? Catherine de Médicis avait-elle une culotte ? Pourquoi le Che portait-il toujours un béret alors qu’il n’était même pas basque ? Pourquoi Élisabeth II s’habille-t-elle comme un panneau de signalisation ? Pour quelle raison Donald Trump refuse-t-il d’avouer qu’il met des peignoirs ?
    Yvane Jacob explore la garde-robe de 60 illustres personnages. En même temps qu’elle révèle le sens caché, ou oublié, du vêtement, c’est l’évolution des mentalités et des rapports sociaux qui se dessine. On ne s’habille pas seulement pour se protéger du froid ou pour cacher sa nudité : en se parant, on se révolte, on se distingue, on séduit, on conteste, on interpelle… On s’exprime ! Aux préoccupations intimes et esthétiques se mêlent des considérations économiques, sociales et politiques.
    Si le bonnet ne fait plus le docteur ni la robe le magistrat, le vêtement reste un langage. Ces 60 portraits tentent de le décoder, dévoilant avec légèreté mais sans frivolité tout ce que revêt l’habit.

    Yvane Jacob, ancienne élève de Sciences-Po et de l’Institut français de la mode, est responsable de collection et acheteuse pour des grandes marques de mode.


  • 03
    décembre
    19h30

    Librairie générale

    Rencontres et Débats

    Horaire : 19h30

    Rencontre croisée entre Cécile Coulon et Karin Serres

    Nous avons le plaisir de recevoir deux formidables autrices qui ont fait paraître en cette rentrée littéraire deux romans d’une grande force et d’une grande beauté
    Cécile Coulon publie Une bête au Paradis, L’iconoclaste
    Karin Serres publie Les silences sauvages, Alma éditeur

    ****************************************************************************
    Cécile Coulon est née en 1990. En quelques années, elle a fait une ascension fulgurante et a publié six romans, dont Trois Saisons d’orage, récompensé par le prix des Libraires, et un recueil de poèmes, Les Ronces, prix Apollinaire.

    Une bête au Paradis est le roman d’une lignée de femmes possédées par leur terre. Un huis clos fiévreux hanté par la folie, le désir et la liberté.


    Karin Serres, née en 1967, a reçu le prix SGDL du premier roman pour Monde sans oiseaux (2013). Elle est également autrice de théâtre, metteuse en scène, décoratrice et traductrice. Elle saisit toutes les occasions de croiser son écriture avec l’univers d’autres artistes, en France et dans le monde.

    Les Silences sauvages racontent trois femmes, à un âge quelque part au milieu de cette longue période floue entre jeunesse et vieillesse. Elles font toutes trois partie des gens qu’on ne regarde pas. Les voici toutes trois au moment où la vie déraille. L’eau est leur miroir, leur alliée : lac, rivière ou océan. L’intensité de leur monde intérieur est la plus grande force dont elles disposent pour résister, jour après jour, contre la violence de nos sociétés. Trois silences sauvages que la beauté brute sauvera.


  • 07
    décembre
    11h00

    Librairie générale

    Dédicaces

    Horaire : 11h00

    Week-end Cuisine du monde # 1 Les cuistots migrateurs

    A l’occasion de la sortie du livre Les cuistots migrateurs, aux éditions de la Martinière, venez voyager grâce aux talents de chefs réfugiés.
    Les cheffes Fariza Isakova et Sarah Jamal viennent nous raconter leurs parcours hors du commun.

    5 chefs vous livrent leur histoire
    Découvrez le parcours unique de Fariza, Rashid, Bishnu, Sarah et Faaeq qui avant de venir en France étaient cuisiniers, militaires, bouchers…
    Un jour, leur vie a basculé. Pour fuir la guerre, la répression politique, les kidnappings, etc, ils ont tout abandonné et se sont lancés sur la route de l’exil pour n’arriver en France qu’après un long périple souvent douloureux.

    ********************************************************************************

    Les missions des Cuistots migrateurs

    Changer le regard sur les réfugiés
    Dans le contexte actuel de « crise migratoire », les idées reçues sur les réfugiés sont nombreuses, les réduisant à un statut de victimes, une succession de chiffres, ou pire encore, à une menace.
    Les réfugiés ont beaucoup à nous apporter comme des compétences, des traditions et des savoir-faire qui ne demandent qu’à être valorisés.
    Intégrer les réfugiés par l’emploi.
    Quand ils arrivent en France, les réfugiés rencontrent des difficultés à s’intégrer socialement et professionnellement. Trop souvent, ils sont au chômage pendant plusieurs années ou amenés à occuper des emplois précaires qui ne correspondent ni à leurs ambitions ni à leurs talents.
    Faire émerger de nouvelles cuisines du monde
    En France, l’offre de cuisines du monde manque d’authenticité et de diversité :
    De nombreuses cuisines apportées par des générations de migrants sont inconnues du grand public. Trop souvent, les cuisiniers n’ont aucun lien culturel / familial / affectif avec les plats qu’ils préparent. L’offre est systématiquement standardisée, réduite à quelques plats identiques d’un restaurant à l’autre, et les recettes sont modifiées pour s’adapter à notre goût.
    Mise en lumière des cuisines inconnues du grand public.
    Proposer des saveurs nouvelles et des plats 100% authentiques préparés par des passionnés de cuisine venus du monde entier.


  • 08
    décembre
    16h00

    Librairie générale

    Dédicaces

    Horaire : 16h00

    Cuisine du monde # 2 Ryoko Sekiguchi

    "Une culture culinaire c’est une langue, une phrase c’est un plat, et les mots ce sont les ingrédients"

    Après le sublime Nagori paru en 2018, Ryoko Sekiguchi, amoureuse des livres et de la cuisine revient pour nous offrir Le club des gourmets autres cuisines japonaises, chez P.o.l. Elle viendra nous faire part de son attachement à l’expérience culinaire comme état poétique dans lequel le corps retrouve son lien au monde, à sa culture.

    *********************************************************************************
    Résumé éditeur
    Si le Japon est connu comme un pays de fine gastronomie, sa littérature porte elle aussi très haut l’acte de manger et de boire. Qu’est-ce qu’on mange dans les romans japonais ! Parfois merveilleusement, parfois terriblement, et ainsi font leurs auteurs, Kôzaburô Arashiyama, Osamu Dazai, Rosanjin Kitaôji, Shiki Masaoka, Kenji Miyazawa, Kafû Nagai, Kanoko Okamoto, Jun’ichirô Tanizaki...
    Du XIIe siècle à nos jours, dix gourmets littéraires vous racontent leur histoire de cuisine, joliment illustrée.

    L’auteur
    Née en 1970 à Tokyo.
    Publie en japonais depuis 1988, vit à Paris depuis 1997, est traduite en français depuis 1999, et écrit en français depuis 2003.


  • 10
    décembre
    19h30

    Librairie générale

    Rencontres et Débats

    Horaire : 19h30

    Soirée au profit de SOS Méditerranée

    Rencontre avec Fawzia Zouari et Wilfried N’Sondé autour du recueil Méditerranée, amère frontière, paru chez Actes sud, 2019.
    Un recueil de nouvelles où 16 écrivains livrent des textes intenses, très variés, émouvants souvent, intimes parfois. Leurs récits évoquent les relations entre les pays du Sud et l’Europe, et une mer devenue cimetière. Ils racontent l’espoir d’une autre vie, l’horreur rencontrée en chemin ou la déchirure de l’exil, mais aussi de fragiles instants de joie ou de douceur.
    À sa manière, ce livre se veut une contribution à la forte et belle mobilisation citoyenne internationale qui accompagne SOS Méditerranée depuis ses débuts :
    Les bénéfices seront sont reversés à l’association.

    *****************************************************************************
    Fawzia Zouari
    Née au Kef, écrivaine et journaliste tunisienne. Docteur en littérature française et comparée de la Sorbonne, elle vit à Paris depuis 1979. Elle a travaillé à l’Institut du monde arabe avant de devenir journaliste à l’hebdomadaire Jeune Afrique en 1996. Elle participe à de nombreuses émissions de télévision sur l’évolution des pays arabes.

    Wilfried N’Sondé
    Né en 1968 à Brazzaville, Wilfried N’Sondé a fait des études de sciences politiques à Paris avant de partir vivre à Berlin où il est resté vingt-cinq ans. Il habite désormais à Paris. En 2016 il a enseigné la littérature à l’université de Berne en tant que professeur invité.
    Écrivain, il publie son oeuvre aux éditions Actes Sud, et ses romans sont traduits aux États-Unis et en Italie.

    L’association SOS Méditerranée
    Créée en 2015, SOS Méditerranée est une association civile et européenne de recherche et de sauvetage en haute mer, présente en Allemagne, France, Italie et Suisse. Elle est née en réaction à l’arrêt des opérations de secours des États européens entre la Libye et l’Italie.
    Ses missions sont de secourir les personnes en détresse, de protéger les personnes secourues et de témoigner de la réalité de la migration, dans toute sa diversité. Malgré le terme mis à l’affrètement de l’Aquarius en décembre 2018 à la suite d’entraves administratives, politiques et judiciaires, SOS Méditerranée est restée mobilisée pour retourner sauver des vies en mer.
    Depuis le 18 juillet 2019, SOS Méditerranée et Médecins sans Frontières (MSF) sont de retour en mer avec un nouveau bateau, l’Ocean Viking, afin de reprendre une activité de recherche et de sauvetage en Méditerranée centrale. On ne dira jamais assez combien le positionnement de cette association est juste qui se place sur un terrain strictement humanitaire et légaliste. Son objectif, dans le strict respect du droit maritime, est simplement de sauver des vies humaines en perdition en haute mer et non de définir ce que doivent être le politiques migratoires des pays concernés.