librest
facebookSuivez-nous sur Facebook
Librairie Générale

91 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 04 15

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00
Suivez-nous sur Facebookfacebook
Librairie Jeunesse, BD

174 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 84 30

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00

L'AGENDA

DE NOS ANIMATIONS


  • 05
    Septembre
    16h00

    Librairie Millepages Jeunesse BD

    Horaire : 16h00

    Fleur Oury en dédicace!

    C'est la rentrée! L'équipe Millepages Jeunesse et les éditions Les Fourmis Rouges ont le plaisir de vous inviter à rencontrer en dédicace Fleur Oury à l'occasion de la parution de son album jeunesse "Premier Matin".
    Premier matin

    Fleur Oury (texte et illustrations)

    Aujourd’hui, c’est le jour de la rentrée des classes, et Petit Ours refuse de se lever…
     
    Petit Ours a peur. Et s’il oubliait son cartable ? Et si la maitresse le grondait ? Et s’il perdait tous ses copains ? Sur le chemin de l’école, à travers la luxuriante forêt peuplée d’animaux, Grand(e) Ours(e) rassure son petit. L’école, ce sera aussi l’endroit où apprendre à peindre, à jouer, à lire, et à grandir… Pour son premier album, Fleur Oury décrit avec une grande tendresse les appréhensions de l’enfant lors du « premier matin ». Fondus dans un paysage dense, Petit Ours et Grand(e) Ours(e), complices, prennent vie sous les feutres colorés de l’artiste. Un premier album tout en douceur, d’une grande force graphique.

     


  • 12
    Septembre
    16h30

    Librairie Millepages Jeunesse BD

    Dédicaces

    Horaire : 16h30

    Zeina Abirached en dédicace!

    L'équipe Millepages BD et les éditions Casterman ont le plaisir de vous inviter à rencontrer en dédicace Zeina Abirached à l'occasion de la parution de sa nouvelle BD "Piano Oriental".
    Le Piano Oriental

    Auteur :  Zeina Abirached

    Un récit inspiré de la vie de son ancêtre, inventeur d'un nouvel instrument de musique dans le Beyrouth des années 1960. Folle tentative pour rapprocher les traditions musicales d'Orient de d'Occident, ce piano au destin méconnu n'aura vu le jour qu'en un seul exemplaire, juste avant que la guerre civile ne s'abatte sur le Liban.
     
    Une métaphore amusante - et touchante - de la rencontre de deux cultures, de deux mondes, qui cohabitent chez Zeina et dans son oeuvre.

  • 22
    Septembre
    19h30

    Librairie Millepages

    Dédicaces

    Horaire : 19h30

    Jón Kalman STEFÁNSSON

    CONVERSATION AVEC LE GRAND ÉCRIVAIN ISLANDAIS JÓN KALMAN STEFÁNSSON
    D’ailleurs, les poissons n’ont pas de pieds
    Jón Kalman STEFÁNSSON
    traduit de l’islandais par Éric Boury
    Gallimard

    «Elle est plus belle que tout ce qu’il a pu voir et rêver jusque-là, à cet instant, il ne se souvient de rien qui puisse soutenir la comparaison, sans doute devrait-il couper court à tout ça, faire preuve d’un peu de courage et de virilité, pourtant il ne fait rien, comme s’il se débattait avec un ennemi plus grand que lui, plus fort aussi, c’est insupportable, il serre à nouveau les poings, récitant inconsciemment son poème d’amour. Elle s’en rend compte et lui dit, si je dénoue mes cheveux, alors tu sauras que je suis nue sous ma robe, alors tu sauras que je t’aime.»
    Ari regarde le diplôme d’honneur décerné à son grand-père, le célèbre capitaine et armateur Oddur, alors que son avion entame sa descente vers l’aéroport de Keflavík. Son père lui a fait parvenir un colis plein de souvenirs qui le poussent à quitter sa maison d’édition danoise pour rentrer en Islande. Mais s’il ne le sait pas encore, c’est vers sa mémoire qu’Ari se dirige, la mémoire de ses grands-parents et de leur vie de pêcheurs du Norðfjörður, de son enfance à Keflavík, dans cette ville « qui n’existe pas », et du souvenir de sa mère décédée.
    Jón Kalman Stefánsson entremêle trois époques et trois générations qui condensent un siècle d’histoire islandaise. Lorsqu’Ari atterrit, il foule la terre de ses ancêtres mais aussi de ses propres enfants, une terre que Stefánsson peuple de personnages merveilleux, de figures marquées par le sel marin autant que par la lyre. Ari l’ancien poète bien sûr, mais aussi sa grand-mère Margrét, que certains déclareront démente au moment où d’autres cèderont devant ses cheveux dénoués. Et c’est précisément à ce croisement de la folie et de l’érotisme que la plume de Jón Kalman Stefánsson nous saisit, avec simplicité, de toute sa beauté.


    Jón Kalman Stefánsson, né à Reykjavík en 1963, est poète, romancier et traducteur. Son œuvre a reçu les plus hautes distinctions littéraires de son pays. Sa merveilleuse trilogie composée d’Entre ciel et terre (2010), La tristesse des anges (2011), et Le cœur de l’homme (2013), parue aux Éditions Gallimard, l’a révélé au public français et a consacré l’auteur sur le plan international.



  • 25
    Septembre
    16h30

    Librairie Millepages Jeunesse BD

    Dédicaces

    Horaire : 16h30

    Sébastien Vassant en dédicace!

    L'équipe Millepages BD et les éditions Glénat ont le plaisir de vous inviter à rencontrer en dédicace Sébastien Vassant à l'occasion de la parution de sa nouvelle BD "Juger Pétain".
    Juger Pétain

    Scénariste: Philippe Saada
    Scénariste et dessinateur: Sébastien Vassant

    Le procès le plus retentissant du XXe siècle
     
    Paris, le 23 juillet 1945. Au beau milieu de l’été, un an après la libération de la capitale par les troupes du Général Leclerc, c’est sous une chaleur harassante que la foule s’agglutine devant les portes du Palais de Justice. Et pour cause, c’est aujourd’hui qu’à lieu le procès du maréchal Pétain. Le procès d’un vieux monsieur de 89 ans, que l’on dit sénile et dont on a du mal à croire qu’il fut tour à tour sauveur de la République puis meneur de l’ignoble Collaboration. Seulement 3 mois après la capitulation finale de l’Allemagne nazie, c’est le procès retentissant de l’un des personnages les plus controversés de l’histoire de France qui commence... 
     
    Philippe Saada nous raconte le déroulement du procès Pétain dans un passionnant documentaire en BD, illustré par l’un des habitués de La Revue Dessinée : Sébastien Vassant. Permettant d'entrevoir tous les tenants et aboutissants de cet épisode crucial de l'après-guerre, cet ouvrage – adapté du film documentaire éponyme diffusé en 2015 sur Planète et France 5 – se révèle d'utilité publique.

  • 26
    Septembre
    11h30

    Librairie Millepages

    Dédicaces

    Horaire : 11h30

    François Morel

    Apéro littéraire en compagnie de François Morel qui publie chez Denoël.
    Après L'Air de rien et Je veux être futile à la France , qui regroupaient les chroniques de François Morel sur France Inter de 2009 à 2013, voici Je rigolerais qu’il pleuve , recueil des chroniques de 2013 à 2015, augmenté d e billets inédits.

    Auditeur assidu, attentif écouteur, ponctuel allocutaire, je t’imagine. Dans ta voiture ou dans ta salle de bains, dans ton lit ou dans ta cuisine, je te suppose. Tu prêtes l’oreille et tu t’interroges. «De quoi va-t-il nous parler cette semaine?» Oui, car c’est la question que se pose chaque vendredi matin la France branchée sur France Inter. «Comment va-t-il nous faire réfléchir en nous amusant? Comment va-t-il nous émouvoir en nous bousculant?» Voici résumées les interrogations de la France la plus sagace, la plus éveillée, la plus dégourdie.
    Parmi les célèbres chroniques :
      «C’est pour qui la banane? C’est pour toi, pauvre petite conne», chronique du 1/11/2015. Billet adressé à la fillette d’une dizaine d’années qui a lancé à Christiane Taubira : «C’est pour qui la banane ? C’est pour la guenon» lors d’une visite de la ministre de la Justice à Angers.
      «Valérie, j’ai lu votre livre!», chronique du 12/09/2014.
      «Pleurs et rage», hommage à Charlie Hebdo, chronique du 9/01/2015