librest
facebookSuivez-nous sur Facebook
Librairie Générale

91 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 04 15

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00
Suivez-nous sur Facebookfacebook
Librairie Jeunesse, BD

174 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 84 30

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00

Nous avons le regret de vous annoncer l’annulation de la soirée avec Michael Lonsdale, bloqué en province pour des raisons professionnelles. Merci à tous de votre compréhension. ::

L'AGENDA

DE NOS ANIMATIONS


  • 03
    Décembre
    18h30

    Librairie Millepages

    Rencontres / Débats

    Horaire : 18h30

    Tariq Ali et Edwy Plenel

    Rencontre exclusive sur la chute du communisme entre l'écrivain britannique Tariq ALI qui publie "Berlin-Moscou, la peur des miroirs" éditions Sabine Wespieser, et Edwy PLENEL, journaliste politique et fondateur du site d'information Médiapart qui publie "Pour les musulmans" éditions de la Découverte.
    Berlin-Moscou éd. WespieserBerlin – Moscou
    Tariq Ali
    éd Sabine Wespieser
    traduit de l'anglais par Bernard Schalscha et Patrick Silberstein.

    Vlady Meyer, ancien dissident d’Allemagne de l’Est, s’adresse à son fils qui, lui, a parfaitement pris le virage de la social-démocratie dans une Allemagne tout juste réunifiée. Sa fidélité à ses convictions marxistes a coûté à Vlady son poste à l’université. Désemparé face à un monde qui semble avoir fait du capitalisme son horizon indépassable, il tente d’expliquer ce que fut la belle utopie du communisme et remonte pour cela dans la généalogie familiale.
    Fils d’une communiste juive allemande réfugiée en Union soviétique, il a vécu son enfance à Moscou pendant la Deuxième Guerre mondiale. En 1945, fidèle parmi les fidèles, sa mère revient avec lui dans ce qui est devenu la RDA, où se déroulera toute son existence militante.

    Poue les musulmans éd. la DécouvertePour les musulmans
    Edwy Plenel

    édition de La Découverte

    "Il y a un problème de l'islam en France", n'hésite pas à proclamer un académicien, regrettant même "que l'on abandonne ce souci de civilisation au Front national". À cette banalisation intellectuelle d'un discours semblable à celui qui, avant la catastrophe européenne, affirmait l'existence d'un "problème juif" en France, ce livre répond en prenant le parti de nos compatriotes d'origine, de culture ou de croyance musulmanes contre ceux qui les érigent en boucs émissaires de nos inquiétudes et de nos incertitudes. L'enjeu n'est pas seulement de solidarité mais de fidélité. Pour les musulmans donc, comme l'on écrirait pour les juifs, pour les Noirs et pour les Roms, ou, tout simplement, pour la France.

  • 05
    Décembre
    19h00

    Librairie Millepages

    Rencontres / Débats

    Horaire : 19h00

    François Busnel

    Conversation avec François Busnel autour des "Carnets de route"
    Les carnets de route de François BusnelAprès les Etats-Unis, François Busnel poursuit ses pérégrinations outre-Manche, qui le conduisent cette fois dans la campagne anglaise à la rencontre des grands noms de la littérature britannique. A Gloucester, au coeur de la région des Cotswolds, Ian McEwan, auteur de «Amsterdam», se raconte. A Newport, petite ville des Midlands, Jonathan Coe emmène l'animateur de «La Grande Librairie» sur les traces de son enfance, souvenirs qui ont donné naissance à l'un de ses romans les plus personnels, «La pluie avant qu'elle tombe». David Lodge, auteur de célèbres satires sur la société anglaise, reçoit François Busnel dans sa maison située à quelques minutes de l'université de Birmingham. Le voyage s'achève sur l'île de Wight, en compagnie de Graham Swift, qui y a planté le décor de son roman «J'aimerais tellement que tu sois là».

  • 10
    Décembre
    18h30

    Librairie Millepages

    Dédicaces

    Horaire : 18h30

    David Foenkinos

    David Foenkinos dédicacera "Charlotte" (Gallimard). Prix Renaudot et Goncourt des lycéens.
    Charlotte
    David Foenkinos

    éd.gallimard

    «Pendant des années, j’ai pris des notes.
    J’ai cité ou évoqué Charlotte dans plusieurs de mes romans.
    J’ai tenté d’écrire ce livre tant de fois.
    Entre chaque roman, j’ai voulu l’écrire.
    Mais je ne savais pas comment faire.
    Devais-je être présent?
    Devais-je romancer son histoire?
    Quelle forme cela devait-il prendre?
    Je n’arrivais pas à écrire deux phrases de suite.
    Alors, je me suis dit qu’il fallait l’écrire comme ça.»

    Charlotte. éd. GallimardCe roman retrace la vie de Charlotte Salomon, artiste peintre morte à vingt-six ans alors qu'elle était enceinte. Après une enfance à Berlin marquée par une tragédie familiale, Charlotte est exclue progressivement par les nazis de toutes les sphères de la société allemande. Elle vit une passion amoureuse fondatrice, avant de devoir tout quitter pour se réfugier en France. Exilée, elle entreprend la composition d'une œuvre picturale autobiographique d'une modernité fascinante. Se sachant en danger, elle confie ses dessins à son médecin en lui disant : «C'est toute ma vie.» Portrait saisissant d'une femme exceptionnelle, évocation d'un destin tragique, Charlotte est aussi le récit d'une quête. Celle d'un écrivain hanté par une artiste, et qui part à sa recherche.

  • 11
    Décembre
    19h00

    Librairie Millepages

    Rencontres / Débats, Dédicaces

    Horaire : 19h00

    Laurent Gaudé et Benjamin Bachelier

    Converdation et dédicace avec Laurent Gaudé et Benjamin Bachelier "Le soleil des Scorta"
    Le soleil des Scorta
    Laurent Gaudé
    illustré par Benjamin Bachelier

    Editions Tishina

    Le soleil des ScortaLe Soleil des Scorta, c’est l’histoire d’une famille qui semble écrasée par le destin autant que par le soleil du Sud de l’Italie. De génération en génération, Carmela, Giuseppe, Domenico et les autres aspirent à une vie meilleure. Mais c’est pourtant là, dans les recoins de cette terre aride, qu’ils vont découvrir ensemble le secret du bonheur...

    Le peintre et illustrateur Benjamin Bachelier s’empare de leur saga. Sa version de l’histoire est tantôt lumineuse comme le soleil des Pouilles, tantôt sombre comme la misère des Scorta. Dans un foisonnement de techniques - aquarelles, acryliques, dessins et encres - Benjamin réussit, surtout, à donner des couleurs inattendues aux souvenirs et aux rêves des personnages.

  • 13
    Décembre
    17h00

    Librairie Millepages

    Dédicaces

    Horaire : 17h00

    Dimitri Joannidès

    la librairie Millepages a le plaisir d'accueillir le vincennois Dimitri Joannidès Il dédicacera son livre "Les Grands Peintres, Entretiens imaginaires"
    Les Grands Peintres, Entretiens imaginaires
    Dimitri Joannidès

    éditions Glénat (en partenariat avec la Gazette Drouot)

    Pour la première fois, 52 des plus grands artistes de l'Histoire de l'art se livrent en répondant à une interview... imaginaire!

    Après des études de droit et d'histoire de l'art, il s'est dirigé vers les Langues O' pour apprendre le russe et l'ajouter au grec qui fait partie de son histoire familiale... Il a lancé en France les premières ventes d'art moderne grec et est devenu expert pour Piasa. « La maison Bonhams le fait à Londres, mais il m'a semblé que Paris jouissait d'une légitimité historique par les nombreux artistes, dont Takis, qui y ont vécu. » Appuyées par les collectionneurs, de la diaspora ou non, ces ventes à succès lui permettent de renouer avec ses origines, bien qu'il officie également pour l'art contemporain global dans la nouvelle maison FauveParis. Il prépare aussi des textes pour une collection de BD à venir, mettant en scène Van Eyck ou Michel-Ange.

  • 17
    Décembre
    18h30

    Librairie Millepages

    Dédicaces

    Horaire : 18h30

    ANNULATION - Michael Lonsdale

    Conversation avec Michael Lonsdale autour de "Jésus, lumière de vie".
    Jésus, lumière de vie
    Mon évangile des peintres

    Michael Lonsdale

    Editions Philippe Rey

    C’est une vie de Jésus en images que je veux partager ici, une vie illustrée par les plus grands peintres. Car, si j’ai beaucoup lu les évangiles, je les ai aussi longuement contemplés grâce aux tableaux tellement éloquents des maîtres.

    Jésus, lumière de vieQu’y a-t-il de plus gracieux que l’ange de L’Annonciation de Fra Angelico, de plus intime que la Nativité vue par Georges de la Tour, de plus festif que Les noces de Cana de Véronèse? J’aime l’abandon du petit Jésus endormi de La Madone de la prairie par Bellini, l’assurance du Christ adolescent d’Ingres, la représentation naïve du démon tentant Jésus au désert d’une enluminure du Moyen-Âge… Et, bien évidemment, mon cher Rembrandt, le plus grand d’entre tous, avec sa représentation des compagnons d’Emmaüs et, surtout, avec son chef-d’œuvre absolu, Le Fils prodigue. Combien m’émeuvent La Flagellation du Christ par le Caravage ou le visage de Jésus en larmes sous la couronne d’épines par Antonello della Messina…

    Tous ces tableaux sont des amis pour moi, je les revois chaque fois avec un plaisir complice, une secrète connivence que le temps a tissée entre nous. Si on peut affirmer que chacun a «son» Christ, le mien s’est ici construit grâce à celui des autres: il provient du talent et du fabuleux regard de ces grands artistes qui ont su si bien reproduire les couleurs de la grâce.
    Michael Lonsdale