librest

Paris librairie, la plus grande librairie du monde.
Cherchez et réservez vos livres en 1 click, ils vous attendent en librairie !

facebookSuivez-nous sur Facebook
Librairie Générale

91 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 04 15

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00
Suivez-nous sur Facebookfacebook
Librairie Jeunesse, BD

174 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 84 30

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00

A partir du dimanche 16 juillet, vos librairies Millepages passent aux horaires d’été. Toutes les infos ci-dessous dans la rubrique "en vitrine". ::

LES LECTURES

DE MILLEPAGES

Le directeur n'aime pas les cadavres

Auteur(s) : Rafael Menjiva Ochoa

Edition : Quidam

Collection : Les Ames Noires

Parution : 04/05/2017

Chronique de Jérôme Dejean :

Chronique de Jérôme Dejean :

Un formidable roman noir, qui se lit d’une traite...d’un traître ?
À peine achevée, une furieuse envie de recommencer la lecture...
Car Ochoa sait manier ses mots et jongler avec eux. Dans la grande tradition Sud-Américaine, quelque part entre Leonardo Padura et Julio Cortazar, un auteur, une œuvre, tel un bon vin, à laisser décanter, à savourer, sans modération !

Resumé éditeur :

Depuis qu'il a vu la dépouille de sa mère, le Vieux, directeur d'un grand quotidien proche du parti au pouvoir, ne supporte plus la vue des cadavres. Cadavres dont son fils, par défi, est devenue la doublure au cinéma. Le Vieux est mal en point. Il a de gros ennuis avec la guerre implacable que se livrent les tueurs d'Ortega et du Colonel. Et la folie auto-destructrice de Milady, sa deuxième femme, risque de faire un cadavre de plus... Le directeur n'aime pas les cadavres appartient au «cycle mexicain» de Rafael Menjívar Ochoa, De certaines façons de mourir, dont le fil rouge est l'histoire et l'anéantissement d'une brigade spéciale de la police mexicaine. Une oeuvre qui est une réflexion sur le pouvoir, la justice, la solitude et la mort et où l'efficacité du roman noir joue à plein.