librest

Paris librairie, la plus grande librairie du monde.
Cherchez et réservez vos livres en 1 click, ils vous attendent en librairie !

facebookSuivez-nous sur Facebook
Librairie Générale

91 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 04 15

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00
Suivez-nous sur Facebookfacebook
Librairie Jeunesse, BD

174 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 84 30

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00

LES LECTURES

DE MILLEPAGES

L'enfant n'est pas mort

Auteur(s) : Nimrod

Edition : Bruno Doucey

Parution : 11/02/2017

Chronique de Brindha Seethanen :

Immense poétesse au destin tragique. Fille d’Afrikaner, Ingrid Jonker est touchée par la mort d’un petit garçon noir issu d’un township au sud du Cap. En hommage à cette victime de la haine raciale, elle rédige un poème qui sera interdit par la censure de l’Apartheid. Il sera finalement publié dans une revue littéraire et rendu célèbre par Nelson Mandela qui le récite à sa sortie de prison, lors de la séance inaugurale du Premier Parlement démocratiquement élu. Rejetée par son père et par son amant André Brink qui ne comprennent ni son combat ni sa grande émotivité face à la haine raciale, Ingrid Jonker se suicide.

Il fallait la plume de Nimrod, grand poète tchadien défenseur du peuple noir et de ses figures tutélaires, telles Rosa Parks et Aimé Césaire, pour rendre justice à cette grande dame des lettres méconnue en France et qui est pourtant une incontournable pierre angulaire de la littérature sud-africaine.

Resumé éditeur :

1er avril 1960 : un bébé noir est tué par la police dans un ghetto d'Afrique du Sud. C'en est trop pour Ingrid Jonker, une jeune blanche qui fonce rencontrer la mère de la victime. Elle, la fille de l'un des dignitaires de l'apartheid, va écrire un poème bouleversant à la suite de ce drame. Mai 1994 : Mandela monte pour la première fois à la tribune de l'assemblée. Devant les députés médusés, il lit le poème d'Ingrid Jonker. Car la poésie est le fil de soie qui relie Nelson et Ingrid, par delà les différences de couleur de peau. Faisant alterner avec brio la grande figure de Mandela et la fragile silhouette de la poète, Nimrod nous entraîne dans la douloureuse tragédie d'un pays qui se mêle au mal de vivre d'Ingrid. Comment survivre quand votre père est une ordure et qu'il vous renie ?