librest

Paris librairie, la plus grande librairie du monde.
Cherchez et réservez vos livres en 1 click, ils vous attendent en librairie !

facebookSuivez-nous sur Facebook
Librairie Générale

91 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 04 15

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00
Suivez-nous sur Facebookfacebook
Librairie Jeunesse, BD

174 rue de Fontenay - Vincennes | 01 43 28 84 30

lundi : 14h30 > 19h30
du mardi au samedi : 9h30 > 19h30
dimanche : 10h30 > 13h00

A partir du dimanche 16 juillet, vos librairies Millepages passent aux horaires d’été. Toutes les infos ci-dessous dans la rubrique "en vitrine". ::

LES LECTURES

DE MILLEPAGES

Les jardins statuaires

Auteur(s) : Jacques Abeille

Edition : Gallimard

Collection : Folio

Parution : 07/05/2012

Chronique de Antoine D :

Un voyageur parcourt d’étranges contrées et rapporte ce qu’il y observe : des homme y font pousser des statues, vivent entre eux selon des rites ancestraux et acceptent pour une obscure raison que le narrateur pénètre leur univers. Cette oeuvre incontournable, très romanesque et magnifiquement écrite, inclassable et totalement inhabituelle, brille autant par son classicisme que par la profonde originalité qui s’en dégage.

Resumé éditeur :

Découvrez Les jardins statuaires, le livre de Jacques Abeille. "En vérité je ne sais d'où ces statues tiennent cet air de présenter chacune à sa manière une déchirure profonde, et secrète, mais comment n'en serait-on pas touché ?" À une époque indéterminée, un voyageur parcourt un monde mystérieux où, dans des domaines protégés par de vastes enceintes, les hommes cultivent des statues... Inlassablement, les jardiniers plantent, soignent et transplantent les pierres. S'ils acceptent de guider l'explorateur dans leur étrange contrée, lui disent-ils tout des règles de leur société ? À la fois récit d'aventure, conte initiatique et rêve éveillé, Les jardins statuaires fascine par son ampleur et sa puissance évocatrice. Tapuscrit égaré, malchances et incendies ont concouru pendant trente ans à l'occultation de ce roman sans équivalent dans les lettres françaises.